Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: La C14 prend acte des recommandations de la CEDEAO, relève des imprécisions à mettre à jour
 
Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordination de la C14 Search C14

© koaci.com– Jeudi 02 Août 2018 – La Coalition des 14 partis politiques (C14) de l’opposition togolaise déclare apprécier les recommandations issues par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) mais a fait observer au même moment certaines insuffisances qui méritent d’être débattues dans le cadre de la poursuite du dialogue politique sous l’égide des facilitateurs.

Dans une déclaration rendue publique à Lomé en date du 1er aout 2018, la C14 Search C14 après avoir réitéré ses remerciements aux deux facilitateurs dans le dialogue politique à savoir les Présidents Nana Akufo-Addo du Ghana et Alpha Conde de la Guinée pour leur implication personnelle dans la recherche d’une solution à la crise au Togo, la coalition dit prendre note de la feuille de route soumises aux parties.

A ce propos, la déclaration signée par Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la C14 Search C14 énonce que « la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise prend acte des recommandations de la CEDEAO Search CEDEAO relatives à la situation sociopolitique du Togo. Elle observe plusieurs insuffisances majeures, notamment l’absence de l’évocation d’un gouvernement de transition chargé de conduire les réformes institutionnelles et électorales et de la question sécuritaire ».

Pour ce qui semble s’apparenter à une attente non comblée, la C14 Search C14 dit déplorer que les chefs d’Etat de la CEDEAO Search CEDEAO n’aient pas jugé opportun d’examiner le cœur du problème togolais, qui est, l’obstination du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé à se porter candidat pour un quatrième mandat en 2020. Par rapport a cette observation, la Coalition a rappelle que « la règle au sein de la CEDEAO, prescrite par le Protocole additionnel pour la bonne gouvernance et l’Etat de droit, est de deux mandats ». Elle par ailleurs trouvé que la fixation de la date du 20 décembre 2018 pour les prochaines élections législatives est ‘irréaliste’ et que le mode de scrutin n’a pas été précisé.

En vue de trouver une issue négociée aux points relevés et qui sont passés sous silence dans les recommandations, la Coalition souhaite « bien aborder en profondeur tous ces problèmes avec la facilitation lors des rencontres qu’elle souhaite très prochaines ». En attendant, Mme Adjamagbo-Johnson et les siens dans la coalition ont exhorté les populations à demeurer vigilantes, déterminées et mobilisées pour la poursuite de la lutte.

La réaction de la C14 Search C14 va certainement être enregistrée par la facilitation qui attendait les réactions des principaux acteurs et protagonistes de la crise togolaise afin de pouvoir mieux orienter l’accompagnement et la prochaine étape des discussions.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
6072 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 02/08/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Babili
 
Il faut reprendre les rues pour balayer simplement ces criminels si non la cedeao ne fera rien pour vous .
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login