Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal : Affaire de faux monnayage, le célèbre rappeur Ngaaka Blindé bénéficie d'une liberté provisoire
 
Ngaaka Blindé

©koaci.com-Dimanche 16 Décembre 2018 – Le rappeur Ngaaka Blindé Search Ngaaka Blindé , de son vrai nom, Baba Ndiaye, a retrouvé la liberté. Après un an de prison Search prison , lui et son ami Khadim Thiam Search Khadim Thiam , obtiennent une liberté provisoire Search liberté provisoire à la fin du procès Search procès de faux billets devant le juge correctionnel, comme constaté par KOACI.COM.

C’est dans une salle pleine à craquer que s’est déroulé ce procès, sans compter leurs autres inconditionnels qui n’ont pu franchir le seuil de ladite pièce pour assister à l’interrogatoire des inculpés.

Détenu pendant presque 1 an (depuis le 17 décembre 2017) à la maison d’arrêt de Rebeuss , le rappeur Search rappeur Ngaka Blindé , vêtu d'un boubou traditionnel vert-menthe, affichait une bonne mine depuis le box des accusés où il était assis. Il ne semblait pas subir la rigueur de la détention, l’auteur de « Neema Waaw » est joufflu et a pris du poids.

Son coïnculpé Khadim Thiam Search Khadim Thiam , fourré dans une tenue traditionnelle noire, semblait inquiet et ne cessait de s'essuyer le visage à l’aide d’un mouchoir.  

Alors qu’il s’est bien comporté durant toute son incarcération, Ngaka Blindé craque et fond en larmes, lorsque son avocat, Me Barro, lui a demandé les enseignements qu'il a tirés de son séjour carcéral.

De son côté, interrogé, l’étudiant en master de sciences économiques, Khadim Thiam Search Khadim Thiam , a reconnu avoir téléchargé le billet de 10.000 F sur Google, avant de l’imprimer avec sa machine et de les photocopier suite à la demande de Ngaka Blindé . Selon lui, il s’agissait de faire des simulations avec.  

C’est dans cette ambiance, au niveau de la chambre correctionnelle que le rappeur Search rappeur et son coaccusé ont été renvoyés hier respectivement pour contrefaçon de billets de banque ayant cours légal sur le territoire national et complicité de ce chef.

Pour ce faire, il a fallu plus de 2 tours d’horloge avant que le juge Maguette Diop Search Maguette Diop n’ordonne leur mise en liberté provisoire.

Toutefois, l’Agent Judiciaire de l’Etat (AJE) qui défend les intérêts de l’État, réclame 50 millions de FCFA aux prévenus.

« On prend trop à la légère certaines infractions. Le trafic de faux billets a des conséquences désastreuses sur l’économie du pays », a estimé Cheikhna Hann Search Cheikhna Hann , qui fait savoir que le simple fait d’imprimer un billet de 5000 est un crime, pas juste un délit .



Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
4970 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/12/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login