Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Nigeria : Buhari rejette un projet d'amendement électoral
 
Muhammadu Buhari

© koaci.com– Mercredi 05 Septembre 2018 – Le Président nigérian Muhammadu Buhari Search Muhammadu Buhari a refusé de donner son assentiment au projet de loi de 2018 sur les élections, qui lui a été transmis par l'Assemblée nationale.

Selon le Sénateur Ita Enang qui a annoncé l’information le lundi dernier, Buhari a rejeté l’amendent pour cause de certains problème contenus dans le texte. Il a révélé que Buhari a fait part de ses remarques à l’Assemblée nationale.

Pour les premiers justificatifs au projet d’amendement électoral qui est rejeté, Enang a déclaré que le Président n’est pas d'avis avec « le projet de loi d'amendement électoral en raison de certaines questions de rédaction qui n'ont toujours pas été réglées à la suite des révisions antérieures du projet de loi ». Le Sénateur a justifié que ni la Constitution ni aucune loi écrite ne permette à un Président ou à un gouverneur auquel un projet de loi est transmis par le législateur de le modifier, corriger ou modifier de quelque manière que ce soit avant de l’approuver.

Les problèmes en question sont entre autres la période fixée pour les élections primaires. Enang a précisé que l'article 87 (14) du projet de loi qui prévoit que « les dates des primaires ne doivent pas être antérieures à 120 jours et au plus tard 90 jours avant la date des élections aux bureaux », devait être examiné par l'Assemblée nationale.

Il a expliqué «l'amendement proposé visant à inclure un nouveau paragraphe 87 (14) qui stipule une période spécifique pendant laquelle les primaires des partis politiques doivent être tenues a des conséquences imprévues ».

En vue de rectifier les problèmes liés au rejet du projet de loi, Buhari a invité le Sénat et l’Assemblée nationale à se pencher sur les préoccupations relevées le plus rapidement possible afin qu'il puisse valider le texte.

En réaction au rejet du projet d’amendement, le principal parti de l’opposition nigériane, Peoples Democratic Party (PDP), a exhorté l’Assemblée nationale à annuler immédiatement le refus du Président Buhari d’approuver le projet de loi portant sur la modification de la loi électorale.

Le PDP par la voix de Kola Ologbondiyan, son chargé à la communication a estimé que le rejet de Buhari n’est pas une surprise car son engagement à organiser des élections libres et régulières en 2019 n’est que du bout des lèvres.

Mensah, Lomé
 
 
3601 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 05/09/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login