Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Niger: Rentrée universitaire, les enseignants réclament l'apurement d'arriérés de salaires
 
L'université de Niamey(ph)-

© Koaci.com- Lundi 03 Septembre 2018 – Les enseignants des universités ont décidé d’observer une grève ce lundi pour réclamer l’apurement de stock des arriérés de salaire, avons-nous appris.

La rentrée universitaire a été perturbée ce lundi par une grève des enseignants qui réclament notamment l'apurement d'arriérés de salaires.

"Nous avons lancé une grève du 3 au 7 septembre. Le mouvement est largement suivi dans toutes les huit universités (régionales) et celle de Niamey", a assuré Nabala Adaré, secrétaire général du Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur (SNECS).

Les grévistes exigent l’apurement de deux mois d'arriérés de salaires" et "trois mois de recherches" pour certains enseignants-chercheurs de l'université de Tillabéri (ouest).

Entre autres réclamations , la prise en charge pour les assurances-maladie, le versement des frais d'encadrement et de soutenance.

Le Niger compte 505 enseignants-chercheurs pour huit universités, dont sept régionales et celle de Niamey qui est la plus importante avec quelque 23.000 étudiants.

KOACI
 
 
4338 Visite(s)    0 Commentaire(s)   Ajouter le : 03/09/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter