Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Libye: La tête d'un commandant proche d'Haftar à nouveau réclamée par la CPI
 
Mahmoud Al-Werfalli (ph)-

Click to enlarge
Libye:  La tête d'un commandant proche d'Haftar à nouveau réclamée par la CPI
© Koaci.com- Jeudi 05 Juillet 2018 –La cour pénale internationale ( CPI) a émis un second mandat d’ arrêt à l’encontre d’un officier de l’armée libyenne proche du maréchal Haftar .

La tête de Mahmoud Mustafa Busayf Al-Werfalli, un proche commandant du Maréchal Khalifa Haftar, est à nouveau réclamée par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour des crimes de guerre commis.

Cette fois , les juges de la CPI Search CPI estiment qu’ils ont pleinement des raisons de le poursuivre pour sa responsabilité présumée de meurtre en tant que « crime de guerre » .

Le commandant est accusé d’avoir abattu 10 jihadistes présumés par vengeance en face de la mosquée Bi'at al-Radwan à Benghazi" (est) le 24 janvier après un attentat à la voiture piégée qui a fait 40 morts .

La CPI Search CPI , s’appuie sur des images vidéo le montrant en train de tirer personnellement sur des prisonniers cagoulés et attachés ou ordonnant « à un peloton d'exécution de les abattre. »

Un premier mandat avait été délivré contre lui par la CPI Search CPI en 2017 pour des évènements similaires , le montrant en train d’exécuter de ses propres mains ou de ses hommes au moins 33 personnes en 2016 et 2017 à Benghazi.

Rappelons le , Mahmoud Al-Werfalli, 40 ans est l’ un des commandants d'Al-Saiqa, une unité d'élite qui a fait défection de l'armée nationale libyenne, qui se bat aux côtés des forces dirigées par le Maréchal Khalifa Haftar.

KOACI
 
 
7263 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 05/07/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login