Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana: L'opposant Koku Anyidoho arrêté pour prédiction d'un coup d'Etat civil
 
Koku Anyidoho, en chapeau

© koaci.com– Mardi 27 Mars 2018 – Koku Anyidoho, le Secrétaire général adjoint du National Democratic Congress (NDC), le principal parti de l’opposition au Ghana, a été arrêté ce mardi par la police après avoir prédit que le Président Nana Akufo-Addo Search Nana Akufo-Addo serait renversé par un coup d'Etat civil.

A l’origine de cette arrestation, Anyidoho a déclaré hier lundi à Accra dans une interview à la radio Happy FM qu’une série d'activités se déroulera pour perturber le bon fonctionnement gouvernement du Président Akufo-Addo.

Pour les faits, Anyidoho a déclaré que « Quelqu'un devrait dire à Nana Akufo-Addo Search Nana Akufo-Addo que l'histoire a une façon très intéressante de se répéter ».

Et comme pour un rappel, le membre du NDC Search NDC a poursuivi que « Le 13 janvier 1972, un colonel Ignatius Kutu Acheampong a dirigé un mouvement qui a renversé le Parti du progrès au pouvoir. Busia était à l’époque le Premier ministre et le père de Akufo-Addo était un président intérimaire ».

Pour ce qui s’apparente à un avertissement, l'ancien porte-parole de l’ex Président John Atta Mills a déclaré qu’« Il y aura une révolte civile. Il y aura un mouvement populaire. Pendant le mandat du président John Mahama, nous n'avons pas reçu de menaces similaires de la part des mouvements Let My Vote Count et Occupy Ghana Search Ghana ».

Au fond de cette affaire, Anyidoho a prétexté que la décision du Président Akufo-Addo d’autoriser l'accord de défense entre le Ghana Search Ghana et les Etats-Unis est coûteuse. Par la suite dans une autre interview radio, Anyidoho a maintenu sa déclaration et a dit qu’il n’y a rien de mal avec un coup d'état civil.

Dans le sillage de cet accord militaire entre le Ghana Search Ghana et les USA, les députés de la minorité parlementaire ont annoncé ce mardi leur désir de prendre part à une manifestation politique annoncée pour le mercredi 28 mars à Accra.

D’après une déclaration de la minorité et signée par Alhaji A.B.A, il est annoncée que « le groupe minoritaire se joindra au Front patriotique du Ghana Search Ghana (GFPF) et à tous les autres groupes qui ont jusqu'ici exprimé leur mécontentement en exprimant leur soutien indéfectible et leur participation à la marche du destin de demain ».

Enfin, en première réaction à cette affaire, le secrétaire général du NDC, Asiedu Nketia, qui accompagnait Koku Anyidoho Search Koku Anyidoho au siège de la police, a declaré que le NDC Search NDC se dissocie des commentaires faits par son camarade et que les opinions exprimées sont personnelles et ne reflètent pas la position du parti.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –

 
 
8505 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 27/03/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions OULAI DE BEOUE zea
 
Ouattara dramatique Le sanguinaire arrive chez vous avec ses mercenaires burkinabé ,malien, guinéen. Vous avez refuse de donner Koné katinan voilà maintenant!
 
 
 
See his contributions Babili
 
Jamais le Ghana n’a fait une erreur aussi grave, en élisant ce farfelu aux allures de français comme président. Un parfait idiot qui va noyer ce pays .
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login