Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gabon : Faute d'élections, la Cour constitutionnelle dissout l'Assemblée nationale et sanctionne le gouvernement
 
© koaci.com- Mardi 1er Mai 2018- Au Gabon, l’Assemblée nationale vient d’être dissoute par la cour constitutionnelle. Dans la foulée, la haute juridiction fait démissionner le gouvernement.

« Les pouvoirs de l'Assemblée nationale prennent fin dès la notification de la présente décision aux autorités publiques, dont le président de l'Assemblée nationale. Dans le souci d'assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le pouvoir législatif sera représenté par le Sénat », a lu Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle.

La cour constitutionnelle gabonaise, indique que le mandat des députés a pris fin, il y a deux ans.

Pour la haute cour, le gouvernement aurait dû organiser à deux reprises, les élections législatives, au plus tard le 30 avril 2018.

La haute juridiction a également décidé de mettre fin aux activités de l’équipe gouvernementale pour sanctionner son incapacité à organiser les élections.

Le président Ali Bongo Search Ali Bongo Ondimba, est donc invite à former un nouveau gouvernement qui pourra organiser les élections législatives.

Réactions de la classe politique

De manière générale, la classe politique a décidé de ne pas commenter la décision de la cour constitutionnelle.

Richard Auguste Onouviet, le président de l’Assemblée nationale, a déclaré qu’il « accepte la décision de la Cour constitutionnelle. »

La même attitude est adoptée par Issoze-Ngondet, pour qui les décisions de la cour constitutionnelle ne doivent pas « être commentées »

41 partis de l'opposition gabonaise, ont salué la décision de la Cour constitutionnelle. Pour l’opposition, la Cour constitutionnelle, est allée dans la « bonne direction ».

Koaci.com
 
 
9582 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 01/05/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Encore une autre comédie de Ali Bongo
 
 
 
See his contributions Catapilar
 
Une autre mascarade d'élection en perspective avec 99.99% de vote en faveur d'Ali Bongo dans le Haut Ogouée...Franchement, l'Afrique est malade de ses propres fils devenus des monstres anti-développement. Tchrrrrrr!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login