Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Ouangolo, bagarre pour le contrôle de l'activité commercialisation de bovins, d'ovins et de caprins importés du Burkina Faso
 
Aboulaye Bouaré mardi à Abidjan (ph KOACI)

© Koaci.com - Mardi 11 Septembre 2018 – Depuis deux ans, la Société coopérative simplifiée Djiguiya (SCOOPS DJIGUIYA) exerce dans la filière bétail et volaille en Côte d’Ivoire et à l’extérieur à travers des activités de production, de collecte et de commercialisation des produits d’élevage, notamment de bovins Search bovins d’ovins et de caprins.

Elle fournit des prestations de services liées au commerce, à la production et à la facilitation aux marchés terminaux de consommation de bétail et de volaille.

Dans le cadre de ses activités de commercialisation de bovins, d’ovins et de caprins Search caprins importés du Mali et du Burkina Faso, SCOOPS DJIGUIYA Search SCOOPS DJIGUIYA est confrontée à des difficultés sur la ligne du Burkina Faso.

Le Vice-Président président de cette société coopérative a donné l’information à la presse ce jour à Port-Bouët.

Selon Aboulaye Bouaré, le Président de la Confédération de la filière bétail et viande de l’Afrique de l’Ouest tente de perturber leurs activités depuis quelques mois parce qu’il détient le monopole sur cet axe.

Il a affirmé que vendredi dernier, le président de la Confédération a au cours d’une réunion tenue à Ouangolo Search Ouangolo a organisé l’attaque du siège de SCOOPS DJIGUIYA, le lendemain de cette rencontre.

«Des individus ont attaqué le samedi 9 septembre le siège de la société coopérative à Ouangolo. Il s’en est suivi une bagarre rangée entre les agresseurs et les membres de SCOOPS DJIGUIYA Search SCOOPS DJIGUIYA qui a occasionné des blessés de part et d’autre, » a expliqué Aboulaye Bouaré.

Le Vice-Président a dénoncé les agissements du président de la Confédération qui veut empêcher sa structure d’exercer sur le terrain et soutient que le Président de la Confédération n’est pas à sa première tentative.

Selon lui, ce dernier a fait battre en 2007 par ses hommes, le président de l’Union ouest africaine des marchands et importateurs de bétail, sans que l’autorité saisie ne réagisse.

SCOOPS DJIGUIYA attire l’attention du gouvernement ivoirien sur la gravité de ces agressions répétées que les acteurs de la filière ne sont plus disposés à tolérer.

Elle sollicite, l’appui du gouvernement pour la sécurisation de ses membres ainsi que ses activités et demande enfin que des mesures vigoureuses soient prises pour mettre fin à ces attaques injustifiées.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
3943 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 11/09/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login