Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Municipales 2018, Yasmina Ouégnin pas candidate invite les électeurs à ne point bouder ces futures échéances
 
Yasmina Ouégnin

© koaci.com – Jeudi 23 Août 2018 - Yasmina Ouégnin Candidate ou pas aux futures élections municipales dans la commune de Cocody Search Cocody ?

S’interrogent les ivoiriens après la surprise créée par la fille de Georges Ouégnin aux élections législatives de décembre 2016 où elle avait battu la candidate désignée par son parti le PDCI et le RDR, Affoussiata Bamba Lamine.

Dans un post ce mercredi, la députée annonce qu’elle ne sera pas candidate mais elle se sera prête à travailler aux côtés du Conseil Municipal qui remportera la majorité des suffrages dans sa commune.

« Concernant la circonscription de Cocody, je ne figure sur aucune des listes en compétition pour les Municipales d'octobre 2018, me tenant à équidistance de toutes les ambitions affichées çà et là », indique la parlementaire, avant de poursuivre. « Je reste également convaincue, ceci ayant été démontré plus d'une fois, que le choix des habitants de cette commune, si chère à mon cœur, se portera sur la personnalité la plus à même de répondre à leurs aspirations légitimes, en espérant qu'il en sera de même sur toute l'étendue du territoire national. C'est pourquoi je me tiendrai prête à travailler aux côtés du Conseil Municipal qui remportera la majorité de nos suffrages, ici à Cocody, quelque soit la chapelle politique dont il pourrait être issu, et ce, chaque fois que cette collaboration visera à améliorer les conditions de vie de nos populations. »

Yasmina Ouégnin invite les populations à ne point bouder les élections locales prévues pour se tenir le 13 octobre prochain. « Une forte participation de nos concitoyens dans l'accomplissement de ce devoir civique sera un gage de notre intérêt pour la gestion de la chose publique », poursuit-elle.

Evoquant l’épineuse question de la Commission Electorale Indépendante (C.E.I) dont le chef de l’Etat a promis un réexamen, La députée s’en réjouit avant de rappeler. « C'est d'ailleurs pourquoi, déjà en 2014, un collectif de députés, auquel je me suis jointe, a saisi le Conseil Constitutionnel aux fins d'obtenir la recomposition de la C.E.I. Cette initiative soulignait notre volonté, en tant que représentants de la Nation, de garantir tout son crédit à cet organe de régulation de nos différentes élections. »

Enfin elle souligne que, une réforme de l'Institution en charge des élections garantirait des règles du jeu démocratique, plus équitables et consensuelles, et offrirait, à mes yeux, de véritables conditions de transparence et de respect des suffrages exprimés ainsi que des résultats issus des urnes.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
17059 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 23/08/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Mais il faudra si possible être "candidate-libre"(comme au BAC) en 2020 pour les présidentielles. Si tu ne te présentes pas en 2020 je ne voterai personne. Je resterai dans mon coin et boire mon bangui(vin de pale) avec une soupe de vipére
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login