Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Emergence d'ici 2020, des experts craignent la pression démographique et le poids considérable des personnes dépendantes
 
Abidjan (Ph KOACI)-

© koaci.com-Mercredi 26 Juin 2019-La Côte d’Ivoire via ses gouvernants se veut un pays émergent d’ici 2020.

Toutes les actions menées par les autorités s’inscrivent dans cet objectif visé depuis 2011.

Si le pays affiche de bonnes performances de son économie, ses efforts de développement pourraient être plombés par la pression démographique Search démographique et le poids considérable des personnes dépendantes.

C’est le constat sans appel que font les experts Search experts dans le cadre de l’Observatoire Population et Développement pour le Suivi du Dividende Démographique de l’ONP (Office National de la Population) .

« En effet, notent-ils, depuis son accession à l’indépendance, la Côte d’Ivoire affiche une croissance spectaculaire et non maîtrisée de sa population avec, notamment, une multiplication par plus de six de l’effectif total de la population entre 1960 et 2017. A ce jour, la structure de la population est prédominée par les jeunes (près de quatre individus sur cinq ont moins de 35 ans). Pour 80 personnes dépendantes (de 0-14 ans et de plus de 65 ans), il y a 100 personnes en âge de travailler (15-64 ans). Il en résulte des charges sociales élevées, de faibles possibilités d’épargne et d’investissements productifs et un faible indice de développement humain ».

De moins de quatre millions à l’indépendance en 1960, la population ivoirienne s’est accrue à un taux moyen de 4%, « un rythme de croissance qui figure parmi les plus élevés dans le monde » et… problématique. Cette évolution est en décalage avec celle observée dans les pays qualifiés aujourd’hui de pays émergents, mais qualifiés dans les années 1950 de pays sous-développés, assènent les experts. « De fait, contrairement à la Côte d’Ivoire, expliquent-ils, la plupart de ces pays ont mis en place, dès les années 1960 ou 1970, des politiques visant à maîtriser leur fécondité et donc leur croissance démographique Search démographique ».

L’effectif actuel de la population (estimée à près de 23 millions d’habitants selon le Recensement général de la population et de l’habitat de 2014) n’est pas en cause, mais plutôt son rythme de croissance accéléré qui obère les prévisions de développement.

Une pleine conscience, rassurent-ils, a été prise de ce défi clairement exprimé dans la Politique Nationale de Population (PNP) 2015-2025 et le Plan National de Développement (PND) 2016-2020, qui vise par des « mesures clés » à la maîtrise des phénomènes démographiques et migratoires.

Ainsi, davantage de ressources pourront être affectées aux investissements productifs, clés de l’émergence.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
4328 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 26/06/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
La RCI est dans la même tendance que tout son continent !c'est pourquoi ca bara , or des plaisantins ne savent que bavarder dire c'est moi et moi seul pffffffff
 
 
 
See his contributions Levrai
 
ko...Émergence en 2020. On va tout casser en 2020 et on verra ce que vous allez prendre pour appeler émergence. Bande de cons!
 
 
 
See his contributions Mesmin Konin
 
La croissance rapide de la population Ivoirienne n est pas le seul fait de la fécondité mais d'un flux migratoire important de population qui fuit aussi le réchauffement climatique en quête de terre fertile ou de travail pour pourvoir à leurs besoins primaires. 23 millions de per...
La croissance rapide de la population Ivoirienne n est pas le seul fait de la fécondité mais d'un flux migratoire important de population qui fuit aussi le réchauffement climatique en quête de terre fertile ou de travail pour pourvoir à leurs besoins primaires. 23 millions de personnes avec 17 millions d'Ivoiriens pour un peu plus de 5 millions d etrangers. La moyenne de croissance du taux de natalité est acceptable en deçà même de la moyenne régionale (effet de prévention du VIH-SIDA qui mène à une plus grande utilisation du préservatif). les charges sociales élevées, donc faibles possibilités d’épargne et d’investissements productifs et un faible indice de développement humain ne sont pas les résultantes de la croissance de population mais plutôt de la faible redistribution des richesses. Les revenus dans l'industrie Agricole et dans l'informel sont faibles en plus du coût élevé de la vie dans les zones industriels (Abidjan et région des lagunes).
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
@mesmin koudou a fait trop d'enfants il a fait explosé les statistique avec son eternelle envie de mougou lol ainsi que ses freres refondus lol
 
 
 
See his contributions Cerveau
 
@Mesmin-Konin, Bravo! mais nous comptons plus de 13millions d'ivoirien contre 10 millions d'Étranger c'est à souligner parce que c'est un fait inhérent et réel.
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login