Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Cité dans une affaire par la presse française, Kassoum Fadika répond à Gunvor via KOACI
 
Kassoum Fadika

© koaci.com - Mercredi 5 septembre 2018 - Cité dans une affaire française la semaine dernière, dans un courrier adressé à KOACI, Kassoum Fadika Search Kassoum Fadika répond aux accusations de Gunvor Search Gunvor relayées par la presse française.

L'ancien DG de Petroci Search Petroci nous transmet son point de vue quant à l'affaire de l'ancien employé du négociant pétrolier Gunvor Search Gunvor condamné pour avoir soit-disant versé des pots-de-vin à des proches de Gbagbo dans laquelle il est cité.

Ci-dessous l'intégralité du courrier de Kassoum Fadika.

Réponse aux accusations de Gunvor

La vision exotique que l’on a des responsables d’entreprises publiques africaines, caractérisés par la corruption et les malversations en tout genre, hermétiquement fermés aux fondamentaux de la gouvernance, aux notions d’éthique et de gestion moderne semble avoir la peau dure. Systématiquement, ces responsables sont accusés de malversations, parfois les plus grossières, sans même avoir été interrogés dans le cadre d’enquêtes qui pourtant les incriminent publiquement et avec légèreté.

En effet, c’est avec consternation que j’ai lu dans divers médias qu’un employé de la société de négoce pétrolier russe Gunvor, du nom de « Pascal C. », m’aurait cité comme destinataire de pots de vin dans le cadre de l’obtention d’un contrat de vente de pétrole brut entre son entreprise et la Cote d’Ivoire. Ces accusations portées contre moi et d’autres responsables ivoiriens devant la justice suisse qui, au demeurant ne m’a jamais approché, sont complément mensongères. Je désapprouve avec la plus grande vigueur le fait qu’une certaine presse, aveuglée par ses propres stéréotypes, relaie des propos erronés et diffamatoires en me dénigrant sans preuves.

Je n’ai jamais été approché ni par vos rédactions ni par l’ONG « Public Eye Search Public Eye », pour s’assurer de la véracité des propos du dénonciateur, qui pourrait aisément raconter des fables, surtout si celles-ci lui permettent d’obtenir un allègement de sa peine en contrepartie, comme cela est annoncé d’ailleurs.

Pour mémoire, j’aimerai rappeler que sous ma gestion, le secteur pétrolier était un véritable pilier de l’économie nationale et PETROCI son moteur, dans son apport au budget. Les chiffres des performances qui étaient régulièrement publiés, en attestent : le chiffre d’affaire moyen de la période était de 210 milliards, pour un bénéfice net moyen de 30 milliards par an. L’entreprise était d’ailleurs auditée au moins 2 fois par an, dont une, à la demande expresse des institutions financières internationales. Ces résultats ont été produits grâce une organisation interne modernisée et une gestion rigoureuse, dont la mise en place d’un manuel de procédures, un mécanisme d’agrément des prestataires de l’entreprise, un processus transparent d’appel d’offres. Cela peut paraître curieux pour certains observateurs extérieurs, mais notre volonté d’agir dans une totale transparence a conduit à impliquer tout le personnel à tous les niveaux.

Sachez donc, que même s’il y a des gestionnaires corrompus en Afrique, comme partout d’ailleurs dans le monde, il y a également des personnes intègres, imprégnées des valeurs modernes de gestion, bien formées, conscientes des questions d’éthique et de moral, qui guident leur volonté de donner de notre continent une meilleure image et à ses jeunes un exemple de progrès positifs. Les gestionnaires africains d’aujourd’hui et demain, formés sur les mêmes bases que les autres, ne peuvent pas agir sur leurs responsabilités en contradiction de l’essence des outils dont ils se sont pleinement approprié la maîtrise aussi bien ou même parfois mieux que leurs condisciples d’ailleurs. Certains élèvent même plus haut encore cette prise de conscience pour embrasser des challenges plus déterminants, comme la redistribution juste des richesses dont ils ont la responsabilité. C’est dans cette optique que nous avons créé la Fondation PETROCI pour soutenir et accroitre l’impact du secteur pétrolier sur l’ensemble du pays et toucher les populations les plus démunies, cela, grâce aux performances de l’entreprise, comme nous l’imposent nos convictions et notre engagement pour notre pays et notre continent. Nous calomnier serait faire injures aux efforts et sacrifices consentis par le personnel de PETROCI de 2005 à 2011.

Par conséquent, nous nous réservons le droit d’engager une action judiciaire contre le ou les responsables de cette campagne de dénigrement qui vise clairement à atteindre notre honorabilité.

Kassoum FADIKA.
 
 
19398 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 05/09/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions zougrana
 
qui est fou? pas lui, il sait quen envoyant sa reponse à koaci.Com ça aura un gros impact face aux accusations des blancs qui sacharnent la bas
 
 
 
See his contributions De lama
 
Ce n’est pas Koaci qui va lui permettre de se disculper. Mais les juridictions qui le mettent en cause.
 
 
 
See his contributions aze
 
C'est quoi cette procédure ? Les gens n'ont pas de conseiller juridique ? Quand tu as tout réglé tu viens vers la presse pour pour faire le nettoyage. Ah je comprends, on na pas vu ça à l'école...et Tout ce que tu diras sera retenu contre toi...voir les films américains...you do...
C'est quoi cette procédure ? Les gens n'ont pas de conseiller juridique ? Quand tu as tout réglé tu viens vers la presse pour pour faire le nettoyage. Ah je comprends, on na pas vu ça à l'école...et Tout ce que tu diras sera retenu contre toi...voir les films américains...you dont know pourquoi ? Eh bien le tire sera ajusté par l'adversaire... Et là...boom
 
 
Read more
See his contributions manokasso
 
Il est reconnu de tous que ce monsieur fut un grand gestionnaire. Les travailleurs de PETROCI continuent de le regretter. Le bonheur s'apprécie mieux que lorsqu'on le perd.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login