Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Après la sortie d'Amadou Gon, les pro-Gbagbo s'engagent à ne rien lâcher sur la question de la réforme de CEI
 
Amadou Gon Search Gon lundi dernier-

© koaci.com – Vendredi 21 septembre 2018 -Le Premier ministre Amadou Gon Search Gon Coulibaly, a animé sa deuxième conférence de presse le lundi 17 septembre 2018, après celle du 14 février dernier.

Deux points ont particulièrement retenu l’attention des partisans de l’ancien président, Laurent Gbagbo.

Celle relative selon eux au refus, par le chef de l’Etat, de réformer la Commission Electorale Indépendante (CEI), malgré les engagements pris dans son message à la Nation le 06 août 2018 et celle qui toucherait au maintien en détention d’une soixantaine de militaires, en dépit de l’entrée en application de l’ordonnance d’amnistie signée le 06 août 2018 par le chef de l’exécutif ivoirien.

Sur le refus de la réforme de la CEI, le premier ministre, dans une démarche qui consisterait toujours selon la tendance du Front Populaire Ivoirien (FPI) dirigée par Aboudrahamane Sangaré, à voler au secours de son patron, a déclaré ceci : « Je voudrais, ici clarifier et rappeler à tous, l’engagement pris par le président de la République dans son message du 06 août 2018 qui est de réformer la composition de la CEI Search CEI pour les élections présidentielles de 2020. Ainsi, après le prochain scrutin municipal et régional qui se tiendra le 13 octobre 2018, comme décidé lors du conseil des ministres du 18 juillet 2018, donc bien avant le message à la nation du chef de l’Etat, le gouvernement engagera les consultations avec la classe politique sur cette question » .

Les cadres du FPI Search FPI rappellent qu’en tant que témoins privilégiés et acteurs de l’actualité et de vie politique dans notre pays, nous avons encore en mémoire les engagements effectivement pris par le chef de l’Etat lors de son message à la Nation du 06 août 2018, relativement à la réforme de la commission en charge des élections, avait déclaré : « (...) Cependant, comme le recommande notamment la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, j’ai instruit le Gouvernement à l'effet de réexaminer la composition de la Commission Electorale Indépendante. Je souhaite, en effet, que les prochaines élections soient inclusives et sans violence.A cet égard, je voudrais en appeler à la responsabilité de la classe politique afin que le débat politique soit apaisé (…) »

« On peut noter que nulle part dans ces propos du chef de l’Etat, il n’est fait mention de l’élection présidentielle de 2020, pour laquelle, exclusivement, il aurait pris l’engagement de réformer la CEI. Le chef de l’Etat dit bien avoir « instruit le gouvernement » conformément aux recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples « à l’effet de réexaminer la composition de la CEI Search CEI » parce que, a-t-il ajouté, « Je souhaite, en effet, que les prochaines élections soient inclusives et sans violence ». Or, à compter du 06 août 2018, date du message à la Nation du chef de l’Etat, les scrutins municipaux et régionaux programmés pour le 13 octobre 2018 font bien partie des « prochaines élections » que le chef de l’Etat souhaite « inclusives et sans violence ». Le groupe de mots « prochaines élections » signifie bien, en langue française, les élections qui viennent immédiatement après que le chef de l’Etat ait fait son adresse à la nation. Le premier ministre, en soutenant donc ce que le chef de l’Etat n’a pas dit, donne le sentiment d’être du clan de ceux qui s’opposeraient à des élections « inclusives et sans violence » et qui auraient pris le dessus dans un débat sur la question avec un autre clan auquel appartiendrait M. Ouattara Search Ouattara », font-ils comprendre dans une déclaration transmise ce vendredi à KOACI.

En tout état de cause, le FPI Search FPI dit observer que, depuis le 17 novembre 2017, date d’expiration du délai de 12 mois donné à l’Etat de Côte d’Ivoire pour se conformer à l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, la CEI Search CEI que dirige M. Youssouf Bakayoko est frappée d’illégalité et d’illégitimité .

« Et M. Alassane Ouattara Search Ouattara l’a lui-même reconnu dans son adresse à la nation quand il a fait explicitement référence à la décision de la juridiction africaine. La CEI, dans sa forme actuelle, n’a donc plus qualité à organiser quelque élection que ce soit en Côte d’Ivoire. Le reniement de la parole donnée par le chef de l’Etat et les vaines tentatives de M. Amadou Gon Search Gon Coulibaly de travestir les propos du 06 août 2018 de M. Ouattara, ne sauraient détourner l’opinion nationale et internationale de la volonté manifeste de l’exécutif ivoirien de violer les décisions d’une juridiction internationale à laquelle la Côte d’Ivoire est partie », poursuit le document.

Le Front Populaire Ivoirien réitère son appel au chef de l’Etat et à son gouvernement afin qu’ils se ressaisissent en se soumettant à la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, conformément aux engagements internationaux de la Côte d’Ivoire.

La réforme de la CEI, dans un cadre consensuel, avant les prochaines élections, serait un impératif selon le camp Gbagbo, dont l’observance permettra, entre autre, de crédibiliser toutes les opérations électorales en Côte d’Ivoire, de favoriser l’ouverture du jeu politique et de créer les conditions de scrutins transparents et démocratiques, gage de paix et de stabilité.

Il soutient que les ivoiriens ont effectivement besoin de paix, cette denrée vitale pour notre pays qui fait défaut depuis la rébellion de 2002 à ce jour, en passant par la guerre absurde qui leur a été imposée en 2010.

« C’est pourquoi le FPI Search FPI réaffirme son engagement à ne rien lâcher sur la question et à se donner les moyens démocratiques pour engager le combat jusqu’à l’obtention d’un cadre de discussions inclusives qui favorisera toutes les réformes de l’environnement institutionnel et juridique des élections en Côte d’Ivoire. Comme l’a toujours soutenu et proclamé le président Laurent Gbagbo Search Gbagbo : « pour la paix en Côte d’Ivoire, asseyons-nous et discutons » , concluent les « Gbagbo Search Gbagbo ou rien ».


Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
28920 Visit(s)    9 Comment(s)   Add : 21/09/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Des gens, ces microbes frontistes, qui ont tout et tout boycotté gueule aujourd'hui sur ce que le PR a dit. Mais on leur demande de nous dire OÙ et QUAND le PR a dit avant octobre ou les locales pour cette reforme, ils en sont incapables. Ces gences croient que parce qu'on parle ...
Des gens, ces microbes frontistes, qui ont tout et tout boycotté gueule aujourd'hui sur ce que le PR a dit. Mais on leur demande de nous dire OÙ et QUAND le PR a dit avant octobre ou les locales pour cette reforme, ils en sont incapables. Ces gences croient que parce qu'on parle d'apaisement et de paix ils peuvent abuser de la bonne disposition des autres. Ils n'ont rien compris. D'autres gens leur montreront que dans ce pays nul n'a l'apanage de la violence.
 
 
Read more
See his contributions Kolmogorov
 
Ah donc la cour africaine de justice a raison pourtant en 2011 gbagbo et sa bande ne reconnaissaient le rapport de l'union africaine confirmant Ouattara vainqueur de la présidentielle de 2010. Ainsi vous acceptez quand ça vous arrange
 
 
 
See his contributions very7
 
Ouattara, son lèche-botte amadou gon et toute la racaille du rdr sont dans leur logique depuis 2002: plonger le pays dans le chaos et aller se réfugier au Burkina, mali et guinée voisins où ils ont des maisons et des familles prêtes à les accueillir.L'amour de la côte d'ivoire es...
Ouattara, son lèche-botte amadou gon et toute la racaille du rdr sont dans leur logique depuis 2002: plonger le pays dans le chaos et aller se réfugier au Burkina, mali et guinée voisins où ils ont des maisons et des familles prêtes à les accueillir.L'amour de la côte d'ivoire est le cadet de leurs soucis. Donc ivoiriens mobilisons nous
 
 
Read more
See his contributions Symbioz
 
Dao le plus grand diviseur commun des ivoiriens et le plus grand menteur également... Dao promet l'alternance au pdci et se dédit derrière.. Dao promet la réforme de la cei et se dédit derrière.. Dao est toujours dans l'illégalité et ne respecte pas les décisions de justice inter...
Dao le plus grand diviseur commun des ivoiriens et le plus grand menteur également... Dao promet l'alternance au pdci et se dédit derrière.. Dao promet la réforme de la cei et se dédit derrière.. Dao est toujours dans l'illégalité et ne respecte pas les décisions de justice internationale... ce triste personnage a promit poursuivre les criminels et assassins de son camp.. on attend toujours... une vrai misère morale ce gars..
 
 
Read more
See his contributions Seplou1er
 
Il n'y aura pas réforme de la CEI avant 2020. Toute tentative de trouble à l'orde public sera réglée avec la force de la loi. Désormais nous sommes dans un pays de droit.
 
 
 
See his contributions ado ami de Dieu
 
Les Gors, ne valent pas la peine.la honte à honte des Gors. c'est depuis quand ceux là connaît là communauté internationale ou Union Africaine et aujourd'hui c'est eux qui nous montre le soit disant un blablabla communauté internationale blablabla Union Africaine.
 
 
 
See his contributions Peace101
 
Bien dit pour le rappel @Kolmogorov. Aussi, faut-il rappeler que le vaurien et gueulard gbagba utilisa RFI, média occidental de la métropole pour renverser Guéi et accéder au pouvoir en 2020. Et quelques mois seulement plus tard, les frontistes vilipendaient ce média de tous les ...
Bien dit pour le rappel @Kolmogorov. Aussi, faut-il rappeler que le vaurien et gueulard gbagba utilisa RFI, média occidental de la métropole pour renverser Guéi et accéder au pouvoir en 2020. Et quelques mois seulement plus tard, les frontistes vilipendaient ce média de tous les noms et l'occident. Voila pourquoi ces microbes ne sont que des rigolos comme leur cher prophète.
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
Plutôt lire : 2000 (bien évidemment !), pas 2020...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login