Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Affaire malvoyant chef d'un réseau de voleurs, rien qu'une mauvaise interprétation
 
Vue des voleurs arrêtés à Abidjan (ph KOACI)

© koaci.com - Samedi 1er septembre 2018 -  Le mardi 28 août à Abobo, quartier Belleville, le commissariat du 34ème arrondissement se félicitait d'avoir démantelé un réseau de vol de matériaux de construction sur des chantiers, avec à sa tête, un cerveau très peu ordinaire; la présentation d'un malvoyant. Hélas ! Cette conclusion n'était que d'une simple allégation à la lumière des faits.

Rencontrés le vendredi 31 septembre à la sortie de la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (maca), les proches (ndlr: sa femme et sa sœur) du présumé cerveau de groupe, le malvoyant, en revenant d'une visite, ont daigné nous expliquer véritablement les faits.

Au constat, le mis en cause a été victime d'une mauvaise foi. Il a été cité dans une affaire dont il n'avait connaissance par un voleur Search voleur multirécidiviste du nom de Yves, qui le côtoyait régulièrement à son atelier de vente de ciment et d'autres matériaux de construction au quartier de "Belleville" à Abobo.

" Une première fois, mon mari (ndlr: le malvoyant) est venu au secours de Yves, qu'il considère comme son petit frère, en réparant un préjudice, après l'avoir mêlé à une affaire similaire. Donc à la seconde occasion, il n'a pas hésité encore à le citer, une fois aux mains de la police. Le malhonnête esperait ainsi qu'il allait encore payer une caution pour leur liberté. Mais pour cette fois, mon mari a catégoriquement refusé la charge, et il s'est laissé entraîner par les policiers justifiant qu'il ira juste qu'au bout de cette affaire." Des explications fournies par la femme et la sœur du présumé cerveau de gang en pleurs.

Pour elles " La police aurait un peu trop vite tiré ses conclusions en livrant son époux sur les réseaux sociaux".

Quant aux preuves accablant le présumé cerveau de groupe, " jusqu’à l'heure la police n'en a aucune" confirment les proches. "Les accusations sont juste corroborées par les affirmations du multirécidiviste Yves pris en flagrant délit par la police". "À l'interrogatoire devant un procureur d'ailleurs, il a aussi changé de version".

Alors que le malvoyant, présumé chef de gang, est à la tête d'une petite entreprise de vente de matériaux de ciment régulièrement livré par des grossistes, reste à savoir si la justice saura confondre les vrais coupables, au risque de condamner un mis en cause se disant mordicus innocent.

Adriel, Abidjan
 
 
18067 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 01/09/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions baryond
 
Tour le monde se dit innocent une fois dans les liens de la justice. Un vendeur de ciment ami de voleur de matériaux de construction à......Abobo.C'est à lui de prouver son innocence.
 
 
 
See his contributions phoenix83
 
baryond j'espère que lorsque tu seras en proie a ce genre d'accusation c'est toi qui va prouver ton innocence? en droit et dans un système judiciaire "normal" c'est à l'accusation d'apporter les preuves de la culpabilité du mis en cause et non l'accusé. les prisons sont remplies...
baryond j'espère que lorsque tu seras en proie a ce genre d'accusation c'est toi qui va prouver ton innocence? en droit et dans un système judiciaire "normal" c'est à l'accusation d'apporter les preuves de la culpabilité du mis en cause et non l'accusé. les prisons sont remplies en CI de gens accusés par des on dit. le juge ne s'attardant que sur les affaires juteuses. le reste les instructions sont négligées ou meme pas suivies
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login