Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abidjan, 18 mille tonnes de riz Birman déchargés au Port font l'objet de test avant leur consommation
 
 Le stock de riz Birman Search riz Birman déchargés au Port 

Click to enlarge
Côte d'Ivoire : Abidjan, 18 mille tonnes de riz Birman déchargés au Port font l'objet de test avant leur consommation
©Koaci.com - Vendredi 22 mars 2019 -Depuis quelques jours,18 mille tonnes Search tonnes de riz birman en provenance du port de Conakry ont été déchargés à Abidjan.

Cette importante cargaison a été stockée dans un entrepôt au Port Search Port d’Abidjan et fait l’objet d’un test.

Des Présidents d’associations de consommateurs ont dans une déclaration rassuré la presse ce jour que ce riz birman sera consommé une fois que les analyses prouveront qu’il est propice à la consommation. 

«Les organisations de consommateurs ont reçu une alerte venant de l’étranger qui disait qu’un navire transportant du riz impropre à la consommation Search consommation serait au port d’Abidjan. Nous avons porté cette information aux autorités, notamment à notre tutelle, le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME. Notre tutelle a pris l’affaire au sérieux et a instruit ses services pour qu’une rencontre d’éclaircissement soit organisée entre la Direction générale du Port Search Port et les différentes organisations des consommateurs. Cette rencontre a eu effectivement lieu, le mardi19 mars en présence des autorités de la Douane, du ministère de l’Agriculture, des réceptionnaires de la marchandise, du consignataire, du manutentionnaire, toute la chaîne dans le mécanisme d’importation du riz, »a déclaré, Jean Baptiste Koffi, Président de l’Union fédérale des consommateurs de Côte d’Ivoire ( UFC-CI), accompagné d’Alain Tahi, Président de la Fédération des associations de consommateurs actifs de Côte d’Ivoire, (FACA-CI), de Soumahoro Ben Massah, Président de la Fédération ivoirienne de réveil des consommateurs, de N’Guessan Kouakou, Président de l’Union générale des consommateurs (UGCI), de Touré Ibrahim, Président de la Fédération des réseaux des consommateurs de Côte d’Ivoire et de Séripka, Président de l’Association PCVI.

Il a précisé qu’en plus du processus normal des contrôles habituels en ce qui concerne une importation de produits, le ministère du Commerce a fait des prélèvements de riz pour analyse.

«De deux choses l’une, à l’issue des contrôles en cours, le riz sera déclaré soit sain, soit impropre à la consommation. Si le riz est déclaré sain, il sera mis à la disposition du consommateur. Dans le cas contraire, il sera détruit. Ce sont les assurances que le Directeur du port nous a données au cours de cette rencontre, » a expliqué le Président Jean Baptiste Koffi.

Il a mentionné qu’après la rencontre, les présidents des associations de consommateurs ont visité les entrepôts où le riz a été stocké. 

«Le riz est effectivement stocké dans les entrepôts sous contrôle douanière. C’est la douane qui veille sur ce produit, » a insisté le Président de l’UFC-CI.
Dans l’attente des résultats des différentes analyses et des différents contrôles, toutes les associations de consommateurs demandent à la population de ne pas céder à la panique.

«Nous avons reçu certes des informations contradictoires de l’extérieur, il était important que la Côte d’Ivoire fasse elle-même ses propres analyses et prenne une décision en toute responsabilité. Il ne faut pas que les populations cèdent à la panique, » ont conseillé les Présidents.

Ils ont annoncé que les premiers résultats devraient être disponibles 48 heures après, car des tests vont se faire localement et à l’extérieur du pays.

«Nous voulons rassurer les consommateurs que les autorités ont pris ce problème à bras le corps, »ont indiqué les Présidents.

Ils souhaitent enfin que les autorités mettent les moyens à leur disposition, afin qu’elles fassent d’autres investigations si la population le souhaite.


Wassimagnon
 
 
7716 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 22/03/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Les refondu auraient mis ca sur le marche avec sauce dechets toxiques lol si lanhonte.........
 
 
 
See his contributions Wence
 
Une tres bonne chose que les autorites ai pris cette affaire au serieux. Il ne faut pas qu'on permette aux pays bizzards la de deverser n'importe quoi dans nos pays pour tuer les popolations. C'est dans les pays africains qu'on se permet de deverser toutes sortes de dechets et en...
Une tres bonne chose que les autorites ai pris cette affaire au serieux. Il ne faut pas qu'on permette aux pays bizzards la de deverser n'importe quoi dans nos pays pour tuer les popolations. C'est dans les pays africains qu'on se permet de deverser toutes sortes de dechets et en general, les authorites s'en foutent. Bonne reaction de la part des consommateurs et du ministere. Ayez un regard particulier sur les produits venant de la Chine et d'Asie en general.
 
 
Read more
See his contributions Alleluia
 
La Birmanie (Myanmar), cette encore dictature, ou la famine y regnait a l'epoque envoie du riz avarie dans notre pays, quelle honte. Meme , la Guinee ki n'a rien a refuse, yako les politiciens ivoiriens. Dieu vous voit
 
 
 
See his contributions lagoallahdinmin
 
Quand l émergence de Dramane prend du plomb dans l aile c est ce qui arrive. On attend quoi pour produire du riz a Abidjan ???Depuis son arrivée a part les routes biodegradables ils ne pense même pas a un projet d avenir C est pour exploiter nos sous sol .
 
 
 
See his contributions Peace101
 
VIGILANCE...VIGILANCE... VIGILANCE... Heureusement, que ce pouvoir responsable veille au grain. Quel assurance d'avoir de tels gouvernants plutot que les acheteurs satanés frontistes de l'exilé polygame gbagba de la mort par déchets toxiques...On observe...
 
 
 
See his contributions SRANBLE DEH
 
Ils ont dit pouvoir responsable, je n'en fini pas de rire. Du riz refusé par plusieurs pays, y compris la Guinée Conakry, viens faire son déchargement à Abj, n'eut été l'alerte donné aux consommateurs ivoiriens, ce riz était entain d'être consommé. Un pouvoir corrompu jusqu'à la ...
Ils ont dit pouvoir responsable, je n'en fini pas de rire. Du riz refusé par plusieurs pays, y compris la Guinée Conakry, viens faire son déchargement à Abj, n'eut été l'alerte donné aux consommateurs ivoiriens, ce riz était entain d'être consommé. Un pouvoir corrompu jusqu'à la moelle épinière à voulu et je vous le dit et je le crois partagé ce riz au militants du RDR momifié pour ce faire aimer vu qu'il n'en reste plus grande chose dans cette case verte. Remerciez le bon Dieu cher militant du RHDP unifié de vous avoir sauver de cet empoisennement.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login