Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Congo: Pool, des corps sans vie jetés dans le fleuve Djoue
 
© koaci.com- Lundi 11 Avril 2016- Au Congo, le pouvoir est déterminé à effacer les traces des massacres survenus lors des derniers bombardements dans le Pool, sous le regatd indifferent de la communauté internationale.

La semaine dernière, en réaction à l'attaque de la partie sud de Brazzaville, plusieurs villages du Pool, présentés par les autorités comme un bastion de l'ancien chef rebelle, pasteur Ntumi, ont fait l'objet de bombardements à l'arme lourde, et d'obus par les hélicoptères de l'armée. Sous le feu des bombes, les populations ont quitté leurs habitations pour se réfugier en forêt. Plusieurs milliers de personnes ont quitté leurs terres, pour se réfugier dans la forêt. 

Les riverains disent avoir aperçu des corps sans vie, de jeunes personnes tuées dans les bombardements de l'armée, être jetés dans la rivière Djoué. L'armée aurait entrepris de nettoyer toutes traces de massacres. 

Des défenseurs des droits de l’homm, ont également annoncé que plus d’une cinquantaine d’opposants, sont actuellement en détention, contrairement aux allégations de Brazzaville qui tentaient de démentir Washington, sur les Arrestations arbitraires. 

Koaci, Yaoundé

La rédaction Afrique centrale de Koaci.com est à Yaoundé ! Une info? Appelez nous au + 237 691 15 42 77 Ou cameroun@koaci.com
 
 
21390 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 11/04/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Sassou finira comme son voisin Mobutou Sésé Séko
 
 
 
See his contributions LICOUL2000
 
silence on tue au Congo
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login