Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cedeao: La décision d'Abidjan de durcir les conditions d'entrée sur son territoire dénoncée par un journal à Dakar
 
La Une du Journal « Le Quotidien »

©koaci.com-Dimanche 08 Juillet 2018 – Pour les citoyens de la Cedeao , les conditions Rechercher conditions pour se rendre en Côte d’Ivoire ont changé. Désormais la carte d’identité communautaire, instituée récemment, ne suffit plus. Et la mesure ne fait pas plaisir à certains notamment à Dakar, a constaté KOACI.COM.

Installez l'appli KOACI sur votre smartphone et recevez gratuitement les alertes en temps réel cliquez ici pour Android et ici pour Apple

Selon les informations parvenues à KOACI.COM, en plus de la carte d’identité communautaire, les citoyens de la Cedeao Rechercher Cedeao seront obligés de présenter un passeport biométrique, un laisser-passer Rechercher laisser-passer ou un sauf-conduit Rechercher sauf-conduit pour passer les frontières ivoiriennes.

Et il faut croire que Abidjan ne badine pas avec ses nouvelles mesures. En effet, apprend-on, le non-respect de ces nouvelles dispositions entrainent une expulsion sans délai du territoire ivoirien.

En effet, sur les raisons de ce changement, le journal sénégalais « Le Quotidien » qui donne l’information, rapporte que «certaines autorités ivoiriennes», qu’il a interrogées invoquent des raisons sécuritaires en ces temps de menace terroriste.

«La Côte d’Ivoire n’est pas le premier pays à appliquer une pareille mesure. Depuis bien longtemps, on ne peut entrer à l’aéroport d’Accra, au Ghana, si on n’a qu’une carte d’identité, fusse-t-elle de la Cedeao Rechercher Cedeao . Nous n’avons fait que suivre.», aurait déclaré l’une de ces autorités au journal.

À Dakar la disposition particulière adoptée au sein de l’espace communautaire n’agrée pas. Au point que le journal Le Quotidien se demande c’est quoi encore l’utilité de la Cedeao Rechercher Cedeao si elle ne peut pas faire respecter l’ordre au sein de l’espace.

« Pourquoi un pays comme le Sénégal a jugé bon de dépouiller son Trésor public de 50 milliards de francs Cfa pour passer commande de cartes biométriques dites de la Cedeao, si cette instance ne parvient pas à imposer à tous ses États membres le respect de cet instrument d’intégration sous-régionale », se questionne le journal.

Sidy Djimby Ndao , Dakar

KOACI.COM est à Dakar ! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692– ou sn@koaci.com
 
 
41379 Visite(s)    5 Commentaire(s)   Ajouter le : 08/07/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions horus
 
Beaucoup personnes de savent pas que la carte d étranger existe au Sénégal, entre 2010 et 2014 elle coûtait 15200 ,seulement le contrôle n est pas strict ,mais quand vous avez un problème, avec la justice, ou une affaire importante,on vous rappelle que vous être en situation irr...
Beaucoup personnes de savent pas que la carte d étranger existe au Sénégal, entre 2010 et 2014 elle coûtait 15200 ,seulement le contrôle n est pas strict ,mais quand vous avez un problème, avec la justice, ou une affaire importante,on vous rappelle que vous être en situation irréguliere et vos droits sont bafoués,et on vous traité de( gnack)qui veux dire animal.les sénégalais appelle les Ivoiriens (gnack)faite la remarque.
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions De lama
 
Mon frère chacun gère son pays comme il l’entend surtout en ces moments de grandes insécurité.
 
 
 
Voir ses contributions AZANUPF
 
gnack qu'il soit. il pense que nous n'avions pas suffisamment de problème avec ces millions de voltaïque; de bourviers nigeriens; de petits wolof; des ahoussas etc qui nous pilulent la vie au pays.
 
 
 
Voir ses contributions mecano
 
À quand l'application véritable de ces dispositions ? Parce-que nous on ne sent pas ça encore sur le terrain. Les Bouki, les maliens, les anangos et les guinéens continuent de nous pourrir l'air au pays.
 
 
 
Voir ses contributions Gbekono
 
C'est cela aussi le developpement. Temps qu'on ne maitrisera pas les flux de migration a nos frontières, tous les projets de developpement social est voué a l'echec d'avance. Frontière mali et Bf, ça rentre et ça sort comme si on allait a adjamé ????
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter