Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Vers le retrait des parcelles non mis en valeur à la ZACA
 
©koaci.com - Samedi 25 août 2018 - Les autorités burkinabè ont fixé un délai d'un mois pour les détenteurs de terrains à la Zone d'activités commerciales et administrative (Zaca) en plein coeur de Ouagadougou de les mettre en valeur au risque d'en être déposséder.

En 2000, les autorités avaient deguerpies puis dédommagés les habitants de cette zone qui a été dédiée aux activités commerciales et administratives.

Dix-huit ans après, seulement 25% des parcelles Search parcelles ont été viabilisées et occupées.

Laissés à l'abandon, les 75% de ces terrains situés en plein coeur de Ouagadougou, non loin de l'aéroport sont transformés en dépotoirs par les populations riveraines de la zone qui devait abriter des bâtiments de haut standing.

Il y'a eu des comités pour dire à aux propriétaires de construire des clôtures pour que les parcelles Search parcelles ne soient pas transformées en dépotoir, a expliqué le secrétaire général du ministère de l'habitat et de l'urbanisme Léon Toé.

Le délai de mise en valeur qui est de cinq ans, est arrivé à expiration en 2018, car le délai de paiement s'est achevé en 2013, a-t-il expliqué, d'où l'ultimatum d'un mois avant le processus d'expropriation.

Les derniers paiements étaient attendus en 2013 et en 2018, on devait constater la mise en valeur de ces parcelles, ce qui n'est pas le cas.

"Les règles du jeu du projet Zaca étaient clairs, le cahier de charge est précis : Celui qui ne peut pas, il ne s'y engage pas", a lancé Léon Toé.

"Il y'a aujourd'hui de nouveaux investisseurs qui veulent investir mais ont dû mal à trouver du foncier. Dans un contexte pareil, c'est pas normal que d'autres thésaurisent le foncier alors que que y'a des gens qui en cherchent pour investir."

"Si on vous retire la parcelle, on vous remet vitre argent mais on retient un certain nombre de frais, en guise de pénalités, car il y'a des engagements que vous n'avez pas respecter", a-t-il indiqué.

Pour ceux qui souhaitent garder leur parcelles, il suffit de faire approuver dans le délai d'un mois son projet de construction et demander le permis de construire, a-t-il conclu.

Boa, Ouagadougou
 
 
5684 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 25/08/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login