Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Zimbabwe: Le chef de l'armée sort de sa réserve et menace le parti au pouvoir
 
Le général Constantino Chiwenga Search Constantino Chiwenga (ph)-


© Koaci.com- Mardi 14 Novembre 2017 -Le chef de l’armée zimbabwéenne est sorti de sa réserve lundi en dénonçant le départ forcé du Vice Président , Emmerson Mnangagwa , après une guerre ouverte après la première dame.

Le général Constantino Chiwenga, qui n’ apparaît pas que rarement , n’a pas hésité à mettre en garde les membres de la Zanu Pf , parti au pouvoir , engagés dans l’ombre pour la succession du Président et qui par des manigances arrivent à faire tomber des « têtes » de la révolution.

« La purge actuelle qui vise clairement les membres du parti (Zanu-PF) qui ont été engagés dans la guerre d'indépendance doit cesser immédiatement", a at-il déclaré au quartier général de l'armée en présence de 90 hauts responsables de l'armée.

Nous devons rappeler à ceux derrière ces dangereuses manigances que lorsqu'il s'agit de protéger notre révolution, l'armée n'hésitera à intervenir", a-t-il martelé.

Une déclaration qui intervient alors que le Vice Président évincé , Emmerson Mnangagwa, pressenti longtemps comme un potentiel successeur Mugabe a fui le pays pour l’Afrique du Sud , selon ses proches.

Agé de 93 ans , le Président Mugabe qui compte régner à vie ne s’est pas choisi de dauphin alors que son parti est déchiré par une guerre de succession .

Seule son épouse Grace Mugabe, se retrouve désormais en pôle position pour prendre les rênes du pays.

KOACI
 
 
8160 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 14/11/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Sankara premier
 
Il n'a pas menacé le pouvoir, il a juste prévenus ceux qui manigancent dans l'ombre.
 
 
 
See his contributions RachidELAIDI
 
''...Un convoi militaire en mouvement'' , toute dictature est menacée de tel convoi des blindés vers la capitale. Les officiers militaires du régime ,ne font plus le beau et le mauvais temps et les officiers libres sont présents,au sein de l'armée qui se compte par des centaines ...
''...Un convoi militaire en mouvement'' , toute dictature est menacée de tel convoi des blindés vers la capitale. Les officiers militaires du régime ,ne font plus le beau et le mauvais temps et les officiers libres sont présents,au sein de l'armée qui se compte par des centaines de milliers ,peuvent et ont la capacité et du militaire et du politique de restaurer un État de droit ,une véritable démocratie ,ici à Harare mais aussi à Rabat,Alger,...
 
 
Read more
See his contributions Black_child
 
celle-la risque de "raccourcir" la durée de vie de son mari, rien que pour le pouvoir
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login