Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Zimbabwe: Armée et civils marchent à Harare pour le départ de Mugabe
 
Vue partielle des manifestants

Click to enlarge
Zimbabwe: Armée et civils marchent à Harare pour le départ de Mugabe
© koaci.com– Samedi 18 Novembre 2017 – Des zimbabwéens marchent ce samedi à Harare pour apporter leur soutien à l’Armée mais aussi pour demander à leur Président Robert Mugabe, qui dirige le pays depuis 37 ans, de démissionner.

Selon plusieurs sources concordantes parvenues à KOACI, les zimbabwéens en provenance de plusieurs localités du pays sont arrivés dans la capitale pour exiger que Mugabe rende le tablier.

L'information du ZIMBABWE en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou 
Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Ces manifestations, qui ont débuté dans la matinée pacifiquement, clôturent une semaine de crise politique inédite au Zimbabwe, où l’armée a pris le contrôle du pays et assigné à résidence le chef de l’Etat, au pouvoir depuis 1980.

Les manifestants de l’intérieur sont convoyés dans la capitale dans des voitures, des bus. Ils soutiennent en chœur que « Mugabe doit partir, Mugabe doit démissionner, les gens autour de Mugabe devraient être arrêtés, ils doivent être jugés pour leurs crimes, Mugabe doit partir maintenant ».

Selon des témoins à Harare, les manifestants marchent aux cotés des militaires qui ont pris place dans leurs camions. Du lot de ceux qui sont dans les rues, des civils dénoncent l’intervention de la communauté régionale, SADC, dans la crise et avancent qu’ils ont les moyens nécessaires pour résoudre leurs propres problèmes et qu’ils sont prêts à faire partir Mugabe.

Les ténors de cette marche, les vétérans de la guerre de la libération, ont appelé le Président Mugabe à démissionner ce samedi ou à défaut il fera face à la colère des Zimbabwéens.

Dans l’ensemble et pour la première manifestation populaire à Harare, il est signalé la présence de chars, de soldats et des civils dans la ville avec l’assurance que les manifestants ne reçoivent aucun ordre de la part du Président Mugabe et que la police ne pourra pas disperser les disperser.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –

 
 
 
 
8622 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 18/11/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
Video
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Quand pensent les refondus qui diffendent mugabe et refussent d ecouter le courageux president choco de la cote d ivoire ahahahahah gbe est mieux que drap lol
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
est-ce la fin tragique du roi Mugabé et sa reine Grace ? Toute chose a un debut et une fin sur cette terre des hommes mortels.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login