Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Wade confirme sa candidature et la Présidentielle en 2012
 
Abdoulaye Wade (ph) tentera la passe de trois en 2012

::Article de la rédaction de Koaci.com au Sénégal::

Les rumeurs les plus folles annonçaient un report de la Présidentielle. A côté, les discours de proches responsables du pouvoir le corroboraient. Dans tout ce brouhaha politico-médiatique, le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, avait opté pour un silence pour le moins suspect pour l’opposition et certains membres de la société civile.

Eh bien, Wade a rompu ce silence et tranché, depuis les Etats-Unis. Il a déclaré, en marge de l’Assemblée générale de l’Onu, face à la presse sénégalaise, qu’il est candidat à l’élection présidentielle. Une déclaration de candidature qui n’est qu’une confirmation de celle qu’il avait faite au même pays de l’Oncle Sam en septembre 2009. Cette sortie vient au moment où le débat sur la constitutionnalité de son troisième mandat fait rage. Les spécialistes se disputent les arguments, le pouvoir retient celui de la non rétroactivité alors que l’opposition s’arc-boute aux aveux télévisée de Wade au lendemain de sa réélection en 2017 appuyée par certains rédacteurs du texte de 2001.

Mais, le candidat Wade, en attendant sa validation par le Conseil constitutionnel, a également mis fin à une préoccupation : le report de la Présidentielle de 2012 jusqu’en 2014. Ses plus proches collaborateurs ont même soutenu dans les médias cette thèse, arguant en plus le coût exorbitant des opérations électorales. Quant au couplage des élections présidentielle et législatives, le chef de l’Etat a préféré le clair-obscur faisant croire que c’est une « marque de démocratie » que de laisser les uns et les autres exprimer leurs points de vue. Ce qui ne rassure guère ses adversaires. Il y a quelques mois, c’est l’élection anticipée qui avait occupé les médias et les places publiques.

Au fur et à mesure que l’échéance approche, les ballons de sonde se multiplient comme les sondages d’opinion qui l’envoient au second tour. Que va faire Wade ? Prépare-t-il une dévolution monarchique telle que pensent ses adversaires ? Va-t-il reporter les élections pour gagner du temps ? Cherche-t-il la meilleure formule pour faire face à une opposition requinquée par les Locales de 2009 ? Dans tous les cas, les manouvres se suivent et ne se ressemblent pas. Même si elles ont toutes une seule finalité : le meilleur scénario de succession. Et de conservation du pouvoir par sa formation, le Parti démocratique sénégalais (PDS) « pendant au moins 50 ans », comme il le dit souvent.

Les précisions et démentis faits, le Sénégal croise les doigts. En attendant un autre ballon de sonde.

Mack, correspondant de Koaci.com à Dakar
 
 
5815 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 27/09/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions koss
 
ENTRE NOUS MR WADE PRIEZ D'ATTEINDRE D'ABORD 2012 ET ENSUITE ALLEZ VOUS REPOSEZ .CONSEIL D'AMIS
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login