Logo Koaci
 
 
 
Wade accepte finalement de recevoir le comité pour a défense et la protection des journalistes
 
Agression contre le Boubacar Kambel Dieng

Abdoulaye Wade Rechercher Wade accepte enfin de recevoir le Cdpj

Le 21 juin dernier, juste après le match de football opposant le Sénégal au Libéria au stade Léopold Sedar Senghor de Dakar, deux journalistes Rechercher journalistes ont été agressés par des éléments de la Brigade mobile d’intervention. Ces deux journalistes Rechercher journalistes sont Boubacar Kambel Dieng de la Radio Futurs médias (Rfm) et Karamokho Thioune de la West african democracy radio (Wadr). Pour protester contre cette agression, un comité pour la défense et la protection des journalistes Rechercher journalistes (Cdpj) a été mis en place. Des marches ont été également organisées par les journalistes. La réaction du président de la République Me Abdoulaye Wade Rechercher Wade était jusque là timide, préférant, disait-il, laisser l’affaire entre les mains de la justice. Me Wade Rechercher Wade a enfin accepté de recevoir le Cdpj Rechercher Cdpj pour une séance d’explication. L’information a été donnée par le porte parole du comité Ibrahima Khaliloulah Ndiaye. «C’est au cours de la rencontre Rechercher rencontre du comité de ce lundi (hier) que le porte parole de la présidence de la République El hadji Amadou Sall nous a dit que le chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade Rechercher Wade veut rencontrer le Cdpj», lance M. Ndiaye. Cependant, cette demande est acceptée par le comité qui se dit prêt à rencontrer Me Wade. Pour le moment, aucune date n’a encore été avancée. Pour rappel, cette agression avait amené la majeure partie de la presse privée sénégalaise à boycotter les manifestations organisées par le parti démocratique sénégalais (Pds), le parti au pouvoir. Il s’en est suivi même un saccage des locaux de deux organes comme l’As et 24 Heures Chrono. Des attaques qui ont été attribuées à l’ancien ministre des transports aériens et chargé de propagande au sein du Pds, Farba Senghor. Cela a valu même à Farba Senghor un limogeage de son poste de ministre et une convocation au tribunal par le procureur de la République.
 
 
5695 Visite(s)    0 Commentaire(s)   Ajouter le : 11/11/2008
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter