Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
TRIBUNE GABON: SANTE: Léon Nzouba demande aux médecins de faire des propositions au chef de l’Etat
 
::CONTRIBUTION PARTICIPATIVE POSTEE PAR UN KOACINAUTE ::

Le ministre de la Santé Léon Nzouba Search Léon Nzouba et la ministre déléguée à la santé, Alice Bikassa Nembe, ont présidé hier à la salle de réunion du ministère, une réunion de prise de contact avec les responsables des administrations dont ils ont la charge.

La réunion de prise de contact présidé hier par le ministre de la santé Léon Nzouba Search Léon Nzouba et la ministre déléguée Alice Bikassa Nembe, avec les responsables des administrations, s’est appesantie sur la rigueur dans le comportement, le professionnalisme et la conservation des acquis.

En introduction, le ministre Léon Nzouba Search Léon Nzouba a rappelé la vision du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba en matière de santé Search santé publique gabonaise, notamment sur la prise en charge des malades gabonais au niveau de la médecine curative et préventive. A cet effet, il a recommandé une certaine conduite dont la lettre motive était la rigueur dans les comportements et le professionnalisme pour l’intérêt des malades, et la rigueur dans la conservation des acquis.

Dans son adresse, Léon Nzouba Search Léon Nzouba a demandé à ces collaborateurs de tourner la page “ Pourquoi ? Parce qu’avec une faculté de médecine et des écoles de santé Search santé dans lesquelles l’Etat s’est investi énormément, il s’avère qu’aujourd’hui, c’est le secteur le plus décrié dans l’administration gabonaise. Nous avons des hommes intelligents et bien formés, mais malheureusement n’accomplissent pas la mission tendu par le chef de l’Etat. Il est temps que chacun de nous prenne ses responsabilités.’’, a expliqué Léon Nzouba

En poursuivant son propos, il a indiqué que les partenaires de développement, les partenaires sociaux, les bailleurs de fonds ne doivent pas dicter la politique de santé Search santé gabonaise, ce sont les médecins eux-mêmes qui doivent faire des propositions au chef de l’Etat pour être amandées. Il a par ailleurs dénoncé la multiplicité des ateliers qui ne produisent pas de grands résultats.

Pour le ministre, il faut repenser la santé Search santé au Gabon pour avoir des résultats probants. Car explique t-il, les partenaires sociaux décrient la santé Search santé publique gabonaise en disant que c’est la plus chère d’Afrique Centrale. Pour le dire, ils se réfèrent aux chiffres qu’ils donnent chaque jour aux programmes et aux organisations des ateliers. Ils ne se réfèrent pas à la qualité des blocs opératoires, ni à la qualité des médecins qui y sont ou à la qualité des ordinateurs. Pourquoi ne pas avoir une autre réflexion pour que justement ces fonds nous servent ailleurs.

‘’Ce que le président de la République attend depuis l’amont jusqu’à l’avale de la médecine, c’est que la médecine préventive, médecine de collectivité et la médecine curative soient suivies de façon rationnelle. Il y’a trop de charge donné à nos partenaires. Nous devons orienter une partie de ces fonds pour booster en partie la médecine curative. Il faut tourner la page en prenant conscience que le secteur que nous avons en charge est extrêmement vital. Car sans la santé Search santé physique ou mentale aucun pays ne peut vivre’’ a déclaré le ministre de la Santé.

Ps: KOACINAUTE = MEMBRE PARTICIPATIF DE KOACI INSCRIS SUR KOACI (lien inscrit toi en page d’accueil)
 
 
5364 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 19/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login