Logo Koaci
 
 
 
TRIBUNE COTE D'IVOIRE: Armée Opération « rattrapage» de Ouattara en marche
 
::CONTRIBUTION PARTICIPATIVE POSTEE PAR UN KOACINAUTE ::

Promotions à caractère tribale et partisan dans l’armée ivoirienne :
140 ex-rebelles promus
officiers sans concours

Liste des promus

Pour compter du 1er janvier 2009
Yéo Adam
Pour compter du 1er octobre 2009
Koffi Ferdinand Kouadio
Ouattara Famoussa

Au grade de Capitaine

Pour compter du 1er janvier 2009

Ouattara Issiaka
Pour compter du 1er octobre 2009
Diomandé Yacouba
Inza Fofana
Touré Klotani
Yaya Koné
Au grade Lieutenant
Pour compter du 1er janvier 2009
Dao Mamadou
Pour compter du 1er avril 2009
Ouattara Adama
Pour compter du 1er juillet 2009
Camara Lassina
Pour compter du 1er octobre 2009
Abdoulaye Sangaré
Abdourahamane Issa
Amadou Koné
Aman Batou Martin
Angama Messou
Angbeni Joel
Augustin Yegnan Touré
Bagaté Aboubakar
Bailou Amadou Charles
Bakayoko Nodjon
Bamba Bakary
Bema Siekou Ouattara
Ben Ibrahim Badellau
Bessi Mobio Paul Kessou
Bourahima Diomandé
Brahima Bakayoko
Coulibaly Abdoulaye
Coulibaly Salifou
Coulibaly Yaya
Diabaté Adamé
Diabaté Bakary
Diarrassouba Matié
Dié Serges
Digbeu Justin Galé
Diomandé Daouda
Djakaridia Dembélé
Djibril Coulibaly
Djidji N’Guessan
Innocent
Dodo Daniel
Doukouré Vayanga
Doumbia Siaka
Droh Enoch
Eddi Meddy
Fanny Vazoumana
Fofana Abdoulaye
Fofana Makan Chérif
Fofana Abdoulaye
Fofana Makan Chérif
Fofana Siritenhouin
Fofana Vassirimagan
Gbahi Zahiri Samuel
Gnanago Kotchi Yves
Angelo
Guy Serge Okou Alain
Hié Charles
Houga Amidou Landry
Ibrahima Karaboué
Issiaka Sangaré
Karamoko Kamagaté
Karim Cissé
Konaté Nagbelé
Koné Bakary
Koné Bakary
Koné Daouda dit Konda
Koné Dotia
Koné Hotié
Koné Noufo
Koné Ouolli Moussa
Koné Satigui
Koné Tima
Kouadiio Foffi Frédéric
Kouakou Ange Louis
Kouakou Konan Claudia
Stéphane
Kouamé Yao
Koulibaly Mamadou
Lihité Tagban
Lohi Diomandé Antoine
Lohourougnon Bissouma
Théodore
Mamadou Coulibaly
Mamadou Diarra
Mamadou Sylla
Moh Olivier Armand
Nadjui
Nouffé Batogoma
Ossey Yapi Jean
Ouattara Abdoulaye
Ouattara Naéro Jean
Norbert
Ouattara Zana Ibrahim
M.S
Sery Gnahoré Yves
Stéphane
Silué Nanlo
Silué Pégnontahé Baba
Soro Malick
Soro Ouagnimé Abou
Soro Siaka
Soro Yacouba
Soro Yehoussoulou
Daouda
Sylla Inza
Tiessahi Haïdara
Touré Siaka
Troh Edouard
Tua Souleymane
Vassezé Diomandé
Vassindou Diomandé
Yao Kouamé Jean Baptiste
Yao N’Dri Faustin
Yéo Dramane
Yié Pékoro
Yro Gueu Gilbert
Zouoty Monkouakeu Eloi
B-Armée de l’Aire
Au grade de Lieutenant
Pour compter du 1er janvier 2009
Mégnan Bamba
Dembélé Seydou
Silué Mamadou
Bamogbé Kamagaté
Touré Adama
C. Marine nationale
Au grade de Lieutenant
Pour compter du 1er janvier 2009
Oro Sétiengolo
D.Service de Santé des
Armées
Au grade de Médecin
Colonel
Pour compter du 1er janvier 2009
Fadiga Youssouph
E. Gendarmerie nationale
Au grade de Lieutenant
Pour compter du 1er janvier 2009
Abdoulaye Grafouté
Koné Zakaria
Pour compter du 1er juillet 2009
Coulibaly Ousmane
Doumouya Adama
Koné Ardjouma
Koné Kollo Adama
Koné Moussa
Koné Pinon
Mamadou Sall
Moussa Koné
Ouattara Sié
Soro Ardjouma
Soro Tébeh
Adama Koné
Daouda Bamba
Diomandé Issouf
Glaba Déagbeu
Pour compter du 1er
octobre 2009
Kouayaté Gaoussou
Silué Noukouna
Touré Migaéglan

Ps: KOACINAUTE = MEMBRE PARTICIPATIF DE KOACI INSCRIS SUR KOACI (lien inscrit toi en page d’accueil)
 
 
8480 Visite(s)    7 Commentaire(s)   Ajouter le : 02/02/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions Dabakala
 
RATTRAPAGE, ARME FATALE, ERREUR FATALE---------------------------------------------------Président : élu par la majorité, pour administrer tous, pour le bien de tous, y compris des minorités. ADO : installé pour une minorité, pour administrer tous, surtout pour le bien d’une mino...
RATTRAPAGE, ARME FATALE, ERREUR FATALE---------------------------------------------------Président : élu par la majorité, pour administrer tous, pour le bien de tous, y compris des minorités. ADO : installé pour une minorité, pour administrer tous, surtout pour le bien d’une minorité. Le programme de gouvernement était bien connu, les promesses de campagnes étaient ici implicites. L’arrivé d’ADO au pouvoir, supposait le positionnement de ceux qui le soutiennent ou pour lesquels il aura décidé de s’investir. Quoi de plus normal que de se faire plaisir et de récompenser sa faction, son groupe, ses rangs, ses supports. Mais voilà, il s’agissait bien ici du poste de président que l’on aura convoité, régi par notre loi fondamentale, la constitution, qui interdit bien des choses dans ce pays, à savoir la promotion de groupements sociaux particuliers avant d’autres. Un président de la république agit donc ici pour tous et non pour sa propre tribu ou groupement tribal. (SEM Laurent GBAGBO en aura profité et cela lui aura permis de ratisser large lors des présidentielles, car ayant opté pour une géopolitique plus englobante, qui incluait même les Nord ivoiriens qui bénéficièrent d’eau et d’électricité, même pendant les moments chauds de la rébellion. Le nord lui en est encore aujourd’hui reconnaissant !). Le souverain aura bien le droit de faire ce qu’il veut, tant qu’il respecte la loi fondamentale. La géopolitique appliquée sera donc fonctionnelle et ne pourra être sanctionnée que dans les urnes (si l’on se permet d’oublier un temps soit peu le chemin pris par ADO pour arriver au pouvoir, légitimant quiconque de faire pareil, si les moyens lui sont offerts, mais là n’est pas le débat !!) Mais ADO fera ici l’erreur fatale de se sentir obligé de se justifier ici, surtout devant des micros ou des plumes média, qui décideront ici de ne rien censurer, tant le morceau sera gros. La notion de rattrapage est donc lancée ici, sur la base de prétextes grotesque et fallacieux, mais l’on sait bien que tout ceci est bien plus que sérieux. ADO décidera donc de faire de l’armée régulière, une armée à son image, essentiellement tribale, en y intégrant une bonne partie de ses combattants rebelles, en quête de promotion et de grades pour les prochaines années. Impossible de déplaire à ceux qui l’auront installé, ADO s’exécutera et sous le motif d’une injustice imaginaire qu’il ne pourra justifier (si ce n’est que les nordistes installés sous SEM Laurent GBAGBO ou GUEI Robert ne lui étaient pas soumis), il procédera donc à ce correctif qui l’amènera à noyauter l’armée de Côte d’ivoire, pour se sentir plus à l’aise. Et pourtant, rien ne permet à ADO de se sentir plus en sécurité qu’il ne l’est depuis l’enrôlement de troupes étrangères pour assurer sa sécurité. Et même si toute l’armée de Côte d’Ivoire était ressortissante du nord, rien n’indique qu’ADO pourrait dormir tranquille, car le danger vient bien de ses rangs. De nombreuses questions restent donc encore en suspens, comme la remise de chef de guerre à la CPI ou/et l’application de la « justice » à leur encontre, concernant la mort de nombreux ivoiriens, dont ils sont responsables, le principe de l’égalité entre ivoiriens étant avancé par notre bonhomme. ADO cherchera donc à gagner du temps et espère toujours que l’ivoirien sera pris dans la spirale économique de la survie existentielle qui l’amènera à oublier la politique et à assurer son pain quotidien, ou que les nouveaux soldats se découvriront enfin une fibre républicaine, voire patriotique et se mettront dignement au service de la patrie et non plus des hommes ou de leurs intérêts. Mais que l’on ne se trompe pas, la politique de rattrapage est bien globale, de nombreux licenciements sont en cours dans la plupart des ministères et sociétés d’états, régies centrales et organes paraétatiques. La priorité n’est pas obligatoirement la création d’emploi, mais bien l’installation des siens. Le rattrapage ultime sera, à n’en point douter et grâce à l’ acquisition de l’assemblée nationale en majorité RDR à sa solde, la naturalisation du bétail électoral étranger et/ou le règlement de la question foncière dans les régions où les nordistes auront été mis en ballotage. Aucuns indices sérieux ne nous permet de croire que les choses se passeront autrement, mais dans tout cela, le constat est bien clair, jusqu’ici, ADO et son gouvernement n’auront rien entrepris, de façon évidente, pour améliorer l’espace de vie géographique duquel ils se réclament et la famille, le village et autres groupement villageois, qui auront subit patiemment les effets néfastes de la rebellions, se plaignent de plus en plus, mais ne seront pas écoutés, car c’est bien à Abidjan que les choses se passent et que l’argent circule !! Pas ailleurs. Après le « rattrapage », concept qui ne tardera pas à finir dans les prochains singles de nos DJ nationaux, on attend avec impatience le prochain concept qu’ADO lancera, lors de ses prochaines interviews dans son pays de prédilection : la France. Merci.
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions Dabakala
 
Intervention inversement proprtionnelle a la mienne, aussi bien dans la forme que le fond. Mais rien de nouveau venant du meme personnage, representant sa faction baoule, qui aura ete royalement ecartee du rattrapage d ADO. Membre du rhdp, il se sera encore fait baise, comme a so...
Intervention inversement proprtionnelle a la mienne, aussi bien dans la forme que le fond. Mais rien de nouveau venant du meme personnage, representant sa faction baoule, qui aura ete royalement ecartee du rattrapage d ADO. Membre du rhdp, il se sera encore fait baise, comme a son habitude. (excusez l usage du mot ici, mais il n y en a pas de meilleures).
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions woodydemama
 
"Intervention inversement proprtionnelle a la mienne, aussi bien dans la forme que le fond."J ADORE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!QUEL NARCISSIQUE CE MEC !!!!!ENCORE FAUT IL AVOIR LE COURAGE DE TOUT LIRE
 
 
 
Voir ses contributions Dabakala
 
Et pourtant il s agit de la realite. La tienne sera classee dans la meme categorie. Je constate aussi malheureusement un complexe ou une insuffisance manifeste en ce qui concerne la langue de moliere, devenue celle de konan par assimilation et donc la mienne. L impression que tu ...
Et pourtant il s agit de la realite. La tienne sera classee dans la meme categorie. Je constate aussi malheureusement un complexe ou une insuffisance manifeste en ce qui concerne la langue de moliere, devenue celle de konan par assimilation et donc la mienne. L impression que tu ressentiras, suite a mon intervention en sera a l origine. En ce qui concerne mes textes, ils sont destines a qui de droit, ou a qui peuvent ou savent lire. Si tu n en fais pas partie, personne ne s en plaindra au demeurant. On attendra en vain et toujours ton apport au theme ou au debat plus haut. A moins que tu ne le puisses. . .
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions KBD
 
Quel ego surdimensionné!!!!!!
 
 
 
Voir ses contributions Dabakala
 
NON, c'est le vôtre qui est sous dimensionné sur ce site !!! Je ne suis qu'un ivoirien de classe moyenne, ayant reçu une éducation dite normale, avec un parcours sans faute, dans un système académique juste passable. J'ai des choses à dire et c'est la liberté d'expression que je ...
NON, c'est le vôtre qui est sous dimensionné sur ce site !!! Je ne suis qu'un ivoirien de classe moyenne, ayant reçu une éducation dite normale, avec un parcours sans faute, dans un système académique juste passable. J'ai des choses à dire et c'est la liberté d'expression que je savoure sur ce site qui vous dérange bien plus que l'égo que vous voulez absolument dégager de ma personne. En définitive, vous ne supportez pas l'adversité, on le constate bien, surtout quand elle est couplée à la liberté sans limite d'expression et d'émancipation. Et pourtant cette liberté est partagée et le moins que je puisse faire, c'est de vous inviter sur la table de la parole, mais ceci constitue une insulte suffisante pour être banni de ce site, qui ne répond pas à vos sollicitations. C'est quoi vos arguments, à part les ad hominem inutiles et irrévérencieux ??
 
 
Lire la suite
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter