Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Le PDG trahit par ses fidèles de toujours
 
::Koaci.com Koacinautes::André Mba Obame a quitter le gouvernement peut être pour tenter sa chance lui aussi::

Rien ne va plus au sein du parti démocratique gabonais (PDG) et pour cause l’on enregistre ces derniers jours une vague de démissions donnant lieu à de multiple candidatures indépendantes à l’élection présidentielle du 30 août prochain qui déterminera le successeur d’Omar Bongo Ondimba décédé voici un mois et neuf jours à Quiron à Barcelone en Espagne. Si la démission de monsieur Jean Eyeghe Ndong Search Jean Eyeghe Ndong n’est pas étonnante mais celle de monsieur André Mba Obame Search André Mba Obame ancien fidèle et très proche du ministre gabonais de la Défense peut être un véritable coup de toner. AMO a également décider de se lancer à la conquête du fauteuil présidentiel et se prétend défenseur aguerrit de l’héritage d’OBO arguent qu’il est également fils adoptif du défunt chef de l’Etat gabonais.


Pressentit depuis le décès de son président fondateur Omar Bongo Ondimba Search Omar Bongo Ondimba le Parti démocratique gabonais (PDG) enregistre depuis deux jours des défections et mécontentements de tous ordres à la suite du choix plausible de la candidature de monsieur Ali Bongo Ondimba Search Ali Bongo Ondimba au terme de l’examen des candidatures soumis aux comités des sages du parti au pouvoir.

C’est fort de ce constat amer que l’ancien ministre gabonais de l’Intérieur et ancien fidèle au chef de l’Etat Bongo Ondimba, que monsieur André Mba Obame Search André Mba Obame a présenté officiellement le 17 juillet depuis Barcelone en Espagne sa candidature en tant qu’indépendant à la prochaine élection présidentielle anticipée du 30 août qui déclinera le successeur du patriarche décédé au mois de juin dernier.

Monsieur Mba Obame estime en effet qu’entend que fils adoptif du défunt président depuis son intégration dans le milieu politique en 1990 après la première conférence nationale il dispose également des droits de présenter sa candidature aux gabonais en vue de préserver les acquis laissés par le chef de l’Etat Bongo Ondimba qui avait accès sa philosophie politique sur le triptyque de dialogue ; tolérance et paix qui lui ont permis d’être au sommet de l’Etat pendant de 42 ans.

Au regard de ces remous il ne serait pas étonnant d’enregistrer dans les prochaines heures une candidature indépendante de monsieur Eyeghe Ndong l’actuel premier ministre qui a quitté les rangs du parti selon des sources proches du dossier à la suite des mêmes évènements contestés par plusieurs fidèles de l’ancien parti de masse.


On peut sans risque de se tromper d’avancer que la prochaine élection présidentielle promet une belle lutte de titans entre les candidats qui useront de tous moyens pour convaincre l’électorat mais également de mettre à leur côté la presse qui devra faire preuve de responsabilité comme l’avaient exprimées le chef de l’Etat Rose Francine Rogombé et la ministre gabonaise de la Communication Laure Olga Ngondjout au cours de leur rencontre avec les hommes des médias publics et privés existants sur le territoire national au palais de la présidence du bord de mer.

S’agit réellement de véritables contestations ou assistons nous à un jeu politique tendant à passer un tissu noir sur les yeux du peuple gabonais en cette circonstance à l’issue de laquelle seuls les plus futés parviennent difficile d’apporter un quelconque argument en entendant l’évolution de ce climat à multiple variations.


 
 
3103 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/07/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login