Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Université de Lomé, bras de fer entre la présidence et l'étudiant Satchivi interdit de composer
 
Le Prof Dodji Kokoroko et Foly Satchivi

Click to enlarge
Togo: Université de Lomé, bras de fer entre la présidence et l'étudiant Satchivi interdit de composer
© koaci.com– Mercredi 05 Juillet 2017 – Un bras de fer se profile à l’horizon entre le Professeur Komlan Dodji Kokoroko, le président de l’Université de Lomé (UL) et l’étudiant Foly Satchivi, le président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE).

En effet dans une correspondance en date du 03 juillet 2017 adressée au Prof Komi Wolou, le doyen de la Faculté de droit (FDD), le président de l’UL a demandé au destinataire de son courrier de prendre des « dispositions nécessaires » pour que Foly Satchivi, le président de la LTDE Search LTDE et étudiant en Droit, n’ait pas accès à la salle d’examen pour les évaluations finales du semestre Mousson 2016-2017.

En réponse a ce courrier qui va à son encontre, Satchivi et les responsables (LTDE) ont réaffirmé leur détermination à aller jusqu’au bout de leurs revendications en appelant les étudiants de l’Université de Lomé à boycotter les examens du semestre Mousson prévus dans quelques jours, si aucune solution n’est trouvée aux points inscrits à leur plateforme revendicative.

Les revendications des étudiants de l’UL dont se fait échos la LTDE Search LTDE portent entre autres sur la levée de l’interdiction d’accès aux salles de cours et amphis par les étudiants en dehors des heures de cours et d’évaluations, l’augmentation de la durée de la connexion au wifi, du montant des bourses et allocations et l’élargissement de sa base d’octroi, la sortie de la 3ème tranche d’aide avant le début des examens et la réhabilitation complète des cités universitaires.

En justifiant l’interdiction formulée a l’encontre l’étudiant Satchivi, le président de l’Université de Lomé a justifié d’une part que le concerné a organisé un « lynchage gratuit » contre l’UL et contre sa propre personne et que d’autre part son nom ne figure pas dans les fichiers de la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) pour le compte de l’année 2016-2017.

Le professeur Kokoroko a par ailleurs prié le doyen de la faculté de Droit de donner des instructions aux services compétents pour « qu’aucune note ne soit affichée au profit de l’intéressé ».

En réaction aux mesures prises contre lui, Satchivi a rappelé dans une lettre au président de l’UL que lors de son procès le 26 juin dernier à Lomé, ses avocats et lui ont démontré au juge et au Procureur de la République que son inscription au titre de l’année académique en cours est régulière.

La LTDE Search LTDE a demandé aux autorités universitaires trouver une solution aux revendications des étudiants avant le 17 juillet prochain, à défaut, ils seront appelés à boycotter les examens de fin d'année.

En espérant la prise en compte de la première option, la LTDE Search LTDE qui a démenti tout soutien politique aux revendications des étudiants a affiché sa disponibilité pour un « dialogue bilatéral franc et sincère » avec les premiers responsables de l’Université de Lomé.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile)


Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)
 
 
4043 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 05/07/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login