Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Sortie de crise, revue des avancées entre le Général Béhanzin et les protagonistes
 
Des leaders politiques et le Général Francis Béhanzin, au milieu (ph 1&2)

Click to enlarge
Togo: Sortie de crise, revue des avancées entre le Général Béhanzin et les protagonistes
© koaci.com– Vendredi 20 Juillet 2018 – Un Commissaire de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Général Francis Béhanzin, a rencontré hier jeudi à Lomé au Togo Search Togo les parties impliquées dans la résolution de la crise dans le pays et a évalué avec elles les avancées sur les recommandations des deux facilitateurs dans le dialogue politique.

Le Général Béhanzin a pris note de l’évolution de la situation sur le terrain, les ultimes préoccupations des uns et des autres et ce avant la tenue du sommet de l’organisation sous régionale le 31 juillet à Lomé.

A la fin de sa rencontre avec des représentants de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise et ceux du pouvoir, le Général Béhanzin qui est le commissaire des affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO Search CEDEAO a déclaré avoir le sentiment que la dynamique du dialogue continue d’exister entre les protagonistes de la crise togolaise.

Sur les discussions eues avec les deux parties, le Général Béhanzin a déclaré que « Les discussions se sont déroulées dans une ambiance de bonne convivialité et de bonne fraternité pour continuer à poursuivre la réconciliation ». Concernant la crise qui perdure au Togo Search Togo et qui a des retombées sur les populations, le Commissaire de la CEDEAO Search CEDEAO a relevé que la communauté se sent concerner quand un pays souffre des difficultés politiques d’où les efforts continuels de l’organisation pour aboutir à une solution qui favorisera tous.

Pour la revue des recommandations faites par les facilitateurs, les Présidents Nana Akufo-Addo du Ghana et Alpha Condé de la Guinée, le 27 juin dernier à Lomé, Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition togolaise a déclaré qu’ils ont passé en revue la liberté de manifester sur l’ensemble du pays et l’arrêt du processus électoral. Il a relevé qu’il y a 57 personnes encore détenues, que « le gouvernement dit avoir libéré 19 personnes ». En tout, il a fait savoir qu’il y a « une volonté de ne pas respecter les recommandations de la facilitation ».

Les représentants du pouvoir n’ont pas souhaité donner leur avis après la rencontre avec l’émissaire de la CEDEAO Search CEDEAO mais la sérénité qui se lisait sur leur visage peut être perçue comme une satisfaction pour les mesures mises en œuvre mais aussi les initiatives à prendre de part et d’autre pour aller au-delà de sorte à parvenir au consensus, au compromis toujours prôné par les facilitateurs.

En somme, l’ultime évaluation de la situation à Lomé entre le Général Béhanzin et les deux protagonistes sera soumise aux facilitateurs qui devront à leur tour essayer de réactualiser leurs propositions de recommandations à soumettre aux autres chefs d’Etat de la CEDEAO Search CEDEAO lors du sommet de la Communauté à Lomé pour une sortie de crise au Togo.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
5595 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 20/07/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Babili
 
Mais les présidents des autres pays viennent pour demander de libérer des prisonniers c’est de l’enfillage. Quand on va en guerre les premières balles tuent des combattants frères d’armes on les enterre et continuent: oubliez les prisonniers et demandez les choses de fonds opposa...
Mais les présidents des autres pays viennent pour demander de libérer des prisonniers c’est de l’enfillage. Quand on va en guerre les premières balles tuent des combattants frères d’armes on les enterre et continuent: oubliez les prisonniers et demandez les choses de fonds opposants togolais
 
 
Read more
See his contributions Babili
 
C’est un régime qui n’a jamais respecté un seul accord depuis les années90 du père au fils: Ouaga1-2...Colmar....reouaga...donc si les gens veulent être sérieux pour résoudre ce problème une fois de bon ...ils ne doivent pas ignorer toute cette histoire
 
 
 
See his contributions Babili
 
Et ceux qui sont morts tués par les milices dites FAT du pouvoir que réclamez vous pour eux?????? Le pouvoir libère et inscrit cela comme des avancées de sa part et on vous voit comme vous n’avez fait aucune avancée quand on viendrait au sujet de fond.
 
 
 
See his contributions Babili
 
C’est l’opposition la plus bête au monde celle opposition du Togo; votre problème ce n’est pas de libérer les gens arrêtés mais comment finir avec un régime nauséabond qui ne respecte aucun accord; laisser les gens en prison quand le Pays sera normal vous allez les sortir. Et ceu...
C’est l’opposition la plus bête au monde celle opposition du Togo; votre problème ce n’est pas de libérer les gens arrêtés mais comment finir avec un régime nauséabond qui ne respecte aucun accord; laisser les gens en prison quand le Pays sera normal vous allez les sortir. Et ceux qui sont morts tués par la milice ???????
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login