Logo Koaci
 
 
 
Togo: Rentrée de l'opposition dans les rues, passage discret de l'émissaire ghanéen à Lomé
 
Une marche des leaders de l’opposition à Lomé

© koaci.com– Mardi 09 Janvier 2018 – L’opposition togolaise va entrer dans la nouvelle 2018 avec deux séries de manifestations populaires de rues dans le pays. Pendant ce temps, le Ghana Search Ghana qui a entrepris une mission de bons offices au Togo Search Togo pour un dialogue entre les acteurs de la crise a dépêché la semaine dernière une mission à Lomé mais aucune information n’a encore filtré des entretiens eus.

En conférence de presse le lundi 08 janvier à Lomé, les leaders de la coalition de l’opposition ont annoncé la tenue d’une manifestation nationale pour le samedi 13 janvier 2018 et ensuite une marche nationale pacifique des femmes le samedi 20 janvier 2018.

Pour ces deux manifestations, l’opposition a assuré être entendue avec le gouvernement pour leur bon déroulement mais toutefois le projet qu’elle avait auparavant formulé pour la tenue de trois meetings dans les localités de Mango, Bafilo et Sokodé les 10, 11 et 12 janvier 2018 est avorté.

Le regroupement des 14 partis de l’opposition togolaise qui a décidé depuis l’année dernière de crier son aspiration au changement démocratique dans les rues a motivé l’impossibilité de la tenue des meetings annoncés pour le fait que le gouvernement a évoqué de l'insécurité et principalement en raison des armes perdues dans ces trois localités lors des premières manifestations du parti PNP le 19 août 2017.

Sur le passage discret du ministre Albert Kan-Dapaah, l’émissaire ghanéen la semaine dernière à Lomé, la coordinatrice de la coalition de l’opposition, Mme Johnson Adjamagbo a fait savoir que « Nous avons été informé par le Ghana, d’une rencontre entre la délégation Ghanéenne et les autorités togolaises… On nous a promis le feedback ». Coté ghanéen, aucune information n’a encore filtré pour l’heure du passage de l’envoyé du Président Nana Akufo Addo au Togo.

Tout en maintenant la pression dans les rues, la coalition de l’opposition a annoncé sa disponibilité à discuter avec le pouvoir du Président togolais Faure Gnassingbé pour une sortie de la crise. Les principales revendications de l’opposition jusqu’ici demeurent le retour à la Constitution de 1992, le droit de vote de la diaspora.

Rappelons qu’en réponse à ses exigences, le Président Faure a rappelé, lors de son discours de vœu de nouvel an 2018, avoir « proposé à la représentation nationale une révision de la constitution qui limite désormais à deux le nombre des mandats présidentiels et législatifs et qui introduit pour l’élection du président de la République, un mode de scrutin uninominal à deux tours ». Le projet envoyé n’a pu être adopté et partant de ce constat, Faure Gnassingbé a renouvelé son vœu pour la tenue d’un referendum afin de donner la parole au peuple.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –

L'information du continent en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
6082 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/01/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login