Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Manifestations et violences, le Président Faure accuse, l'opposition s'interroge
 
Défilé de militaires togolais le 27 avril 2017

© koaci.com – Dimanche 12 Novembre 2017 – La réaction du Président togolais, Faure Gnassingbé, le vendredi dernier au camp militaire de Témédja, préfecture de l’Ogou, sur les manifestations politiques qui ont débouché sur des violences avec perte en vie humaine fait réagir une partie de l’opposition qui estime que le Chef de l’Etat n’a pas encore pris la mesure de ce qui se passe dans le pays.

En se prononçant sur la situation actuelle dans le pays, laquelle est marquée par des manifestations de l’opposition, le Président Faure a fait savoir que « Ceux et celles, qui organisent ces manifestations, portent la lourde responsabilité des victimes que les participants ont faites et les dégâts qu’ils ont causés ».

Du nombre des victimes occasionnées par ces manifestations, le Président togolais a rappelé le cas d’un civil, un enfant tué à Mango, mais aussi de deux soldats qui ont perdu la vie a Sokodé. Ces deux derniers cas regrettables dira-il aux hommes en uniformes sont des « frères d’armes … lynchés et décapités par un groupe d’individus organisés et préparés à cet effet ».

Sur les suites à donner à ces incidents malheureux, Faure a promis que « tout sera mis en œuvre pour les retrouver [auteurs] où qu’ils se trouvent, les juger et les châtier conformément aux lois de notre République ».

En promettant que la justice va être faite sur des malheureux incidents survenus avec des pertes en vie humaine, Faure a déclaré qu’il sait pouvoir compter sur le courage et le sens de devoir des soldats pour relever tous les défis qui leur seront lancés « et que sans faiblesse, nous serons ensemble pour répondre à toute menace ou action terroriste qui pourrait toucher notre nation ».

La déclaration du Président qui a été diffusée sur la télévision nationale dans la soirée du vendredi 10 novembre dernier ne laisse pas l’opposition indifférente et méfiante des initiatives qui se prennent pour le dénouement de la crise.

En réaction contre la déclaration du Chef de l’Etat, le parti Les Démocrates s’est 'insurger « contre le machiavélisme de Faure et l'instrumentalisation des FAT » et « appelle les FAT à être et rester républicaines ».

Pour l’opposant Nathaniel Olympio du Parti des Togolais et membre de la coalition cité par la radio Rfi, il s’est exclamé que « En s’adressant aux militaires … c’est la preuve que le Président Faure Gnassingbé Search Faure Gnassingbé n’a pas pris la mesure de ce qui se passe ».

Mme Brigitte Adjamagbo du parti la CDPA et membre de la coalition de l’opposition qui ne comprend pas cette sortie du Président de la République, est citée en ces termes « on a compris qu’il nous menace, il sera tenu pour responsable de tout ce qui arrivera à l’un d’entre nous ».

Mensah, Lomé
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
9087 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 12/11/2017
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Catapilar
 
Ce soi-disant président Faure est complétement déconnecté de la réalité des togolais. Je dirais même qu'il est indigne de la fonction. Depuis 3 mois, le président reste MUET. Difficile a comprendre.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login