Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Manifestants de l'opposition sous la pluie et sous le soleil pour la «C92»
 
Des manifestants à Lomé

© koaci.com– Vendredi 17 Novembre 2017 – Les militants des 14 partis de l’opposition togolaise marchent à nouveau ce vendredi à Lomé sous le soleil après la pluie d’hier jeudi qui a prématurément mis un terme à la manifestation.

Décidés à se faire entendre, les manifestants convergent vers les trois points de rassemblements à Lomé à savoir Be-Gakpoto, au Carrefour Eglise Baptiste et Atikoumé.

Vêtus des couleurs de leurs différents partis politiques avec main des drapelets en main pour certains, les manifestants ont un refrain dans la bouche « retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger ».

Par leur présence dans les rues, les manifestants entendent répondre à l’appel des partis de la coalition de l’opposition, CAP2015 - Groupe de Six- CAR - PNP- Santé du Peuple, pour l’avènement d’un Togo nouveau.

Suivre l'actualité togolaise en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Pour la première journée des trois jours de manifestations hier jeudi à Lomé, point de mire de l’évènement dans le pays, les manifestants ont marché dans le calme et ont sillonné plusieurs artères de la capitale avant de se diriger vers le point de chute à la plage. Le ciel qui n’était pas clément hier jeudi à Lomé a dû contraindre certains militants dans les rues à immobilisé leur marche et obligé d’autres qui étaient déjà sur les lieux à interrompre le rassemblent plus tôt que prévu.

Ce temps pluvieux enregistré hier est loin de décourager les militants qui sont de nouveau sortis ce vendredi pour marcher dans la capitale et ensuite aller écouter leurs leaders à la plage. En dehors de Lomé, les togolais de l’intérieur ont marché dans d’autres villes comme Tsévié, Vogan, Assahoun, Badou, Anié, Kpalimé et Tchamba.

Le chef de file de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre, n’a pas marché hier. Son absence est justifiée par son déplacement hors du pays. Le déplacement de Fabre intervient dans un contexte où le Ghana a entamé des contacts préliminaires pour l’ouverture d’un dialogue entre les acteurs de la crise. Le président en exercice de l’UA, le guinéen Alpha Condé, s’est aussi dit disposé à recevoir les leaders de l’opposition. Il avait auparavant rencontré son homologue togolais Faure Gnassingbé.

Rappelons que Condé avait déjà appelé en octobre dernier le gouvernement et l'opposition togolais à trouver une issue pacifique à la crise dans le pays.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
4065 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 17/11/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions kkalipe
 
Hier Compaoré, puis Obansajo, puis je ne sais qui. aujourd'hui tu te tournes vers un Condé corrompu qui va te l'y mettre royalement. Mais putain changer de tactiques. C'est de la pure insanité cela. Ne donnez pas raison a quelqu'un comme Adebayor, et puis merde quoi
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login