Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Manif de la C14, première journée marquée par des entraves à Lomé
 
Une unité de police et le point de chute indiqué par le gouvernement à la C14

Click to enlarge
Togo: Manif de la C14, première journée marquée par des entraves à Lomé
© koaci.com– Mercredi 06 Juin 2018 – Le carrefour de l’église des Assemblées de Dieu à Anfamé, Lomé, le point de chute recommandé par le gouvernement togolais aux leaders de la coalition des 14 partis (C14) n’a pas accueilli de manifestants. Le lieu n’est pas emballé des militants qui préfèrent aller se faire entendre au centre-ville.

KOACI a pu constater que le lieu indiqué à Anfamé est resté ouvert à la circulation. Il est comparable à l’ambiance des jours ordinaires, aucune installation ou attroupement des militants de l’opposition n’est visible sur place à l’exception de certains agents des forces de sécurité qui sont là.

Déjà à la veille des manifestations des trois jours annoncés, la C14 qui s’était réunie en conférence de presse avait rejette les nouveaux itinéraires qui lui sont recommandés par le gouvernement et maintenu ses propres itinéraires.

Et comme pour donner force à sa recommandation, des agents des forces de sécurités ont été très déployés dans plusieurs endroits et surtout carrefour a Lomé pour essayer de dissuader tout groupe de manifestants qui essayerait de passer outre la recommandation du gouvernement. Et sur le terrain ce mercredi à Lomé, premier jour des manifestations de la C14, il n’y a pas eu de manifestations comme prévue, les points de départ ont été bouclés par les forces de l’ordre et de sécurité car n’ayant pas été approuvés par le gouvernement.

Si cette énième tentative de la C14 à manifester à Lomé se heurte à une dissuasion des forces de sécurité dans les rues et quartiers, il ressort que la question des itinéraires à suivre oppose le gouvernement et l’opposition.

Pendant que le gouvernement essaie de justifier l’orientation des manifestations de rues vers dans le canton de Be à Lomé pour cause de raisons de risques de troubles graves à l’ordre public, la C14 rétorque et soutient le contraire prêtant vouloir organiser des démonstrations pacifiques pour que le peuple exprime ses désirs.

Devant cette situation qui perdure avec le dialogue politique (suspendu), lequel est censé théoriquement duré 10 jours, le Collectif des associations contre l’impunité au Togo Search Togo (CACIT) a, dans un communiqué rendu public, interpellé pouvoir et opposition.

En renvoyant dos à dos opposition et pouvoir pour cause de la volonté des uns à vouloir continuer par manifester et la stratégie des autres à recommander des itinéraires aux manifestants par le biais de simple communiqué, le CACIT a exhorté les deux parties à dialoguer pour sortir de la crise de sorte à ne plus freiner le développement socio-économique du pays.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

L'information du continent en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
3471 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/06/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login