Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: L'opposition retourne dans les rues pour trois jours
 
Des militants de l’opposition

© koaci.com– Mercredi 27 Décembre 2017 – Les militants de l’opposition togolaise retournent dans les rues à compter de ce mercredi et ce pour trois jours de manifestations à Lomé et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Les manifestants vont réitérer leurs demandes dont les principales sont le retour à la constitution de 1992, le droit vote pour les togolais de la diaspora.

Les marches qui vont clore pour cette année 2017 le mouvement de protestation qui a débuté au Togo Search Togo depuis le mois dernier sont programmées pour les es 27, 28, 29 décembre.

Ces trois nouveaux jours de manifestations arrivent dans un contexte ou l’idée de la tenue d’un dialogue entre le pouvoir et l’opposition se fait toujours attendre. Si l’attente se fait longue, il est à signaler qu’elle est due en partie aux préparatifs et à la matérialisation de certains signes d’ouverture de la part du gouvernement autres la libération de certains militants et responsables de l’opposition arrêtés, la garantie de sécurité pour les leaders politiques mais aussi leurs manifestations.

Ajoutons à ces points que dans l’optique de préparer le dialogue qui est en vue, le gouvernement togolais avait entrepris des consultations avec la classe politique mais la démarche n’a été du gout de l’opposition. Cette dernière a décliné l’invitation qui lui avait été envoyée par le Premier ministre et prétend qu’il faut une médiation externe pour conduire les pourparlers.

Malgré les divergences de vue sur la nécessité d’une médiation ou non, les deux acteurs clés dans la crise, pouvoir et opposition, continuent toujours par manifester de bonnes intentions pour le dialogue afin de donner une chance pour le développement du pays.

A la veille des nouvelles manifestations, le ministre togolais de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehame, a révélé que des militants d’un parti membre de la coalition de l’opposition envisagent de troubler l’ordre public. Le communiqué rendu public à cet effet énonce que « Des sources concordantes et dignes de bonne foi font état de ce que certains responsables d’un parti politique membre de la coalition ont instruit leurs membres militants pour poser des actes de nature à troubler l’ordre public dans le but de provoquer des affrontements avec les forces de sécurité ».

Au regard de cette révélation, le ministre Yark tout en assurant un bon encadrement des manifestations par les forces de sécurité, a averti qu’« aucun acte contraire à l’esprit pacifique des manifestations de rue et à ce qui est convenu entre l’administration et les organisateurs ne sera toléré. Toutes les dispositions seront prises pour qu’en tout état de cause, force reste à la loi ».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –

L'information du continent en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
3373 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/12/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login