Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo: Affaire LCF et City Fm, le personnel privilégie le dialogue et « débranche » la rue
 
Des manifestants lors de la première série de marche

© koaci.com– Vendredi 17 Février 2017 – Le personnel de la télévision privée La Chaîne du Futur (LCF) et la radio City FM Search City FM a annoncé ce vendredi à Lomé qu’il privilégie la voie du dialogue pour parvenir à une solution dans l’intérêt des près de 80 personnes employées du Groupe Sud Media. 

La nouvelle stratégie du personnel de LCF Search LCF et de City FM Search City FM a été rendue publique lors d’un point de presse animé par Samuel Gnanhoui Search Samuel Gnanhoui et ses collègues. En rapport l’option de dialogue pour les deux organes fermés soient ré-ouverts, le personnel a remercie les uns et les autres en l’occurrence les organisations de la Société Civile, les organisations professionnelles de la presse et toutes les personnes qui se sont mobilisées pour leur cause et qui ont mené et continuent de mener des actions à des niveaux divers.

L’option pour la voie du dialogue intervient après trois jours de manifestations à Lomé pour réclamer de la Haute Autorité de l’Audio-visuel et de la Communication (HAAC) la réouverture des deux organes qui ont été fermés le 06 février dernier.

En privilégiant le dialogue pour trouver une issue à cette affaire qui agite le monde des medias au Togo mais aussi la société civile, les employées du Groupe Sud Media ont dans leur déclaration fait savoir que plusieurs démarches ont été entreprises pour un retour à la normale.

Au nombre des démarches entreprises, le personnel a déclaré d’une part que « L’administration du Groupe Sud Media a déposé des recours auprès de la chambre administrative de la Cour suprême pour faire annuler la décision du président de la HAAC » et d’autre part que « Les Organisations de la Société Civile ont également initié des actions notamment une série de manifestations pacifiques dont la première partie s’est déroulée ces 14, 15 et 16 février 2017 ».

Au regard de la situation qui a mis les employés au chômage, le personnel a révélé avoir que « entamé des négociations de couloir auprès des institutions compétentes de la république en vue d’obtenir une issue favorable à cette situation … le personnel a officiellement saisi Madame le Médiateur de la République à cet effet ».

La sortie du personnel est une nouvelle donne qui aura à coup sûr une incidence sur la deuxième série des manifestations prévues la semaine prochaine à Lomé par des organisations de la société civile mais aussi certains groupes d’organisations de presse qui ont annoncé qu’ils iront à la HAAC, un lieu dont l’accès est interdit aux manifestants, pour aller remettre leur déclaration.


Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
3359 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/02/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login