Logo Koaci
 
 
 
Tchad: Homosexualité, sous pression Deby recule annule la peine de prison et garde l'amende pécuniaire
 
Rue de N'djamena

© koaci.com- Jeudi 15 décembre 2016- Au Tchad, l’Assemblée nationale vient d’adopter par 111 voix contre 1 seule et 4 abstentions, le texte qui annule la peine de prison pour les actes d’homosexualité.

Les personnes accusées d’homosexualité ne sont plus condamnées à la prison au Tchad.

Le nouveau texte qui remplace celui contenu dans le code pénal de 1967, prévoit une amende pécuniaire.

Une petite avancée dans ce pays d’Afrique centrale de forte culture arabe, qui reste divisé sur la question.

Après l’adoption du nouvel article, la société civile et les milieux confessionnels ont condamné l’article qui suspend la peine de prison pour les auteurs d’homosexualité.

Pour l’opinion, Deby a cédé à la pression internationale pour assurer sa survie politique. Il devrait d’ailleurs recevoir les félicitations de la communauté internationale pour cette « avancée »

L’homosexualité est une pratique condamnée par toutes les religions.

KOACI

Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
4361 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/12/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login