Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: Quatre chefs d'Etat à l'inauguration du nouvel aéroport international Blaise Diagne
 
Macky Sall, et Ali Bongo Rechercher Ali Bongo (ph)


©koaci.com-Jeudi 07 Décembre 2017- Le Sénégal inaugure ce jour son nouvel aéroport Rechercher aéroport international. La cérémonie d’ouverture qui s’est tenue sur le site de l’aéroport, a vu la présence de quatre chefs d’Etat africains.

Il s’agit, outre le Président Macky Sall, du President du Gabon Ali Bongo Rechercher Ali Bongo , du Président de la Gambie Adama Barrow et de celui de la Guinée Bissau Josse Mario Vaz.

Á son arrivé ce jeudi à Diass Rechercher Diass aux environs de 11h30, le président de la République, sous les applaudissements frénétiques de ses inconditionnels, en unisson avec ses pairs, a accompli toutes les formalités d’usage avant l’embarquement. C’est dire que tout est fin prêt pour un décollage historique.

Une simulation à laquelle les autres chefs d’Etat se sont consacrés en temps qu’ils effectuaient la visite des différentes compartiment des lieux.

Lancé sous Abdoulaye Wade, voilà donc le nouvel aéroport Rechercher aéroport de Dakar, qui est inauguré officiellement ce 7 décembre se situe à Diass Rechercher Diass à 47 kilomètres au sud-est de Dakar Rechercher Dakar au Sénégal. Il voisine la Petite côte, grand site touristique du Sénégal.

D'un coût de 400 milliards de francs CFA, plus de 600 millions d'euros, bien au-delà des prévisions, l'aéroport Blaise-Diagne porte le nom du premier député africain noir qui a siégé à la Chambre des députés en France en 1914.

C'est un aéroport Rechercher aéroport « green field », sorti de terre, et opérationnel malgré un calendrier chargé explique le directeur de l'exploitation de l'Agence des aéroports du Sénégal, Xavier Mary Rechercher Xavier Mary : « Il y aura peut-être un petit peu de peinture à faire derrière le carreau de la salle de bain. Tout ne sera pas parfait. Mais rien n’empêchera l’ouverture. »

Il faut dire que des polémiques ont accompagné la date d’ouverture de l’aéroport. La dernière en date, les réserves de kérosène pas terminées.
Mais cette dernière information à été très vite démentie par le ministre des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck Rechercher Maïmouna Ndoye Seck .

« Il n’y aucun problème, ni de dimensionnement, ni de conception. Nous n’aurons aucune difficulté pour approvisionner les aéronefs en carburant. », a-t-elle déclaré.

L’aéroport a donc été certifié il y a deux mois. Maguèye Marame Ndao Rechercher Maguèye Marame Ndao est directeur de l'Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie (Anacim) : « D’un point de vue infrastructures, l’aéroport présente un service nettement meilleur que celui de l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor. »

Á signaler que le premier vol qui a foulé le sol du nouvel aéroport Rechercher aéroport à été l’avion du Président de la République du Sénégal aussi appelé, “Pointe Sangomar”

Aussi apprend-on, les premiers avions vont atterrir sur la piste de l’Aéroport international Blaise Diagne Rechercher Blaise Diagne ce jeudi à 14 heures, juste à la fin de la cérémonie d’inauguration. 
 
 
11546 Visite(s)    4 Commentaire(s)   Ajouter le : 07/12/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions Jean serge
 
Bravo aux sénégalais pour cet ouvrage magnifique.Certains ivoiriens vous diront que ce n'était pas prioritaire,mais bon,on sait ce qui était prioritaire chez eux.Entre les virées nocturnes,les Rav 4 et les jeunes maîtresses(salut Mr Sangaré),vraiment les priorités étaient ailleu...
Bravo aux sénégalais pour cet ouvrage magnifique.Certains ivoiriens vous diront que ce n'était pas prioritaire,mais bon,on sait ce qui était prioritaire chez eux.Entre les virées nocturnes,les Rav 4 et les jeunes maîtresses(salut Mr Sangaré),vraiment les priorités étaient ailleurs.
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions SRIKA BLAH
 
Bravo au Sénégal.. . nous en RCI, nous continuons d'avoir un aérodrome
 
 
 
Voir ses contributions LYTTO61
 
Jean Serges je vois que vous ne supportez pas les critiques à l'égard du métro et son coup faramineux pour l'économie de notre pays . vous ne ratez aucune occasion pour fustiger l'attitude de nous autres qui pensons la même chose. Ce n'est pas parce que les frontistes ont commi...
Jean Serges je vois que vous ne supportez pas les critiques à l'égard du métro et son coup faramineux pour l'économie de notre pays . vous ne ratez aucune occasion pour fustiger l'attitude de nous autres qui pensons la même chose. Ce n'est pas parce que les frontistes ont commis des erreurs que le messie Ouattara à le droit de faire ce qu'il veut avec l'argent des contribuables . Vous parlez des maitresses et de rav4 mais il semble que vous n'êtes pas bien informé sur ce que font les tenants du pouvoir actuel en la matière. On vous dit que c'est trop cher votre métro pour le niveau de notre économie actuellement et vous parlez de futilités . je vous rappelle les 342 milliards qui disparaissent des caisses de l'état et pour lesquels les ivoiriens n'ont aucune explication. et ça c'est sans commune mesure avec une maitresse et une rav4. c'est du pillage pur et simple !!
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions Jean serge
 
@Lytto61,je n'ai jamais prétendu que le coût du métro devait être élevé.Il est clair que s'il était possible de le réaliser même avec la moitié de la somme prévue,ce serait l'idéal,le reste de l'argent pourrait servir à autre chose.Ce que j'ai dit,c'est qu'il n'est pas juste de f...
@Lytto61,je n'ai jamais prétendu que le coût du métro devait être élevé.Il est clair que s'il était possible de le réaliser même avec la moitié de la somme prévue,ce serait l'idéal,le reste de l'argent pourrait servir à autre chose.Ce que j'ai dit,c'est qu'il n'est pas juste de faire des comparaisons au kilométrage,parce que les caractéristiques des projets sont différents.Au Sénégal par exemple,il s'agit d'un RER,pas d'un métro.Ensuite,j'ai dit qu'il n'est pas responsable de dire que le métro n'est pas une priorité.Parce que les infrastructures que nous utilisons aujourd'hui et qui font notre fierté,ont été construit pour la plupart,il y'a plus de 35-40ans.Et à l'époque,il y avait des urgences,mais les dirigeants ont pensé à l'avenir.Avec les problèmes de transport qu'il y'a actuellement à Abidjan,si rien n'est qu'en sera-t-il dans 10 ou 20 ans?
 
 
Lire la suite
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter