Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: En prison, le maire de Dakar sort de son silence, ses avocats annoncent une demande de liberté provisoire
 
Khalifa Sall

©koaci.com-Samedi 18 Mars 2017- Khalifa Sall Search Khalifa Sall et trois de ses collègues inculpés ont été entendus hier au fond par le juge du premier cabinet dans l’affaire présumée de malversations à la mairie de Dakar. Mais alors qu’il avait opté de garder le silence devant les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic), Khalifa Sall Search Khalifa Sall a donné ses arguments au magistrat instructeur.

Extrait de sa cellule de la célébré prison de « Rebeuss » dans la matinée, ce n’est pourtant qu’à 15 heures que le maire de Dakar Search Dakar , Khalifa Sall Search Khalifa Sall a fait face au doyen des juges qui avait entendu auparavant Mbaye Touré Search Mbaye Touré , le Directeur administratif et financier de la ville de Dakar Search Dakar .

Selon nos informations, le maire de la capitale sénégalaise a soutenu, devant le magistrat que les 30 millions de FCFA qui lui étaient remis chaque mois, depuis qu’il occupe le poste, étaient des « fonds politiques logés dans la Caisse d’avance ».

De leur côté, les conseils du maire de Dakar Search Dakar disent à qui veut l’entendre que cette affaire n’est qu’une intrigue politique dans laquelle, la justice a été embarquée.

« On ne peut pas comprendre que pour un milliard huit cent trente millions de francs Cfa, avec autant de personnes arrêtées, des enquêtes préliminaires menées pendant plus de huit mois, que tout pour une enquête judiciaire puisse être bouclé en deux jours. » a pesté Maitre Ciré Clédor Ly membre du pôle d’avocats du maire de Dakar Search Dakar poursuivi pour n'avoir jusqu'à cette heure justifié 2,7 millions d'euros de dépenses publiques puisés dans les caisses de la mairie de Dakar.

L’avocat Me Ly a aussi annoncé qu’il vont, dès lundi, introduire une demande de liberté provisoire: « Pour aujourd’hui (hier, ndlr), il fait déjà 18 heures, mais en tout état de cause, dès la première heure du lundi cette demande de liberté provisoire sera sur la table du juge » martèle-il.

Poursuivant, la robe noire ajoute que les choses se sont éclaircies et qu’en dehors de la cabale qui a transparu au cours de cette information judiciaire, rien n’incrimine Khalifa Sall Search Khalifa Sall et les autres.

« Mais puisque c’est une affaire politique, on s’attend à tout. En tant qu’avocats, nous ferons notre devoir dans le cadre de la légalité » peste la robe noire qui a parlé au nom de ses confrères.

Sidy Djimby Ndao, Dakar
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)

Ou (NOUVEAU) Apple (cliquez et installez la sur votre Iphone ou Ipad)
 
 
4597 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/03/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login