Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: Mauvaise organisation des législatives, Y en a marre, Raddho et Amnesty portent plainte contre l'Etat
 
Manifestation de Y en a marre Search Y en a marre à Dakar (Ph KOACI)

©koaci.com-Mercredi 16 Août 2017- Le mouvement Y en a marre Search Y en a marre et plusieurs autres organisations citoyennes dont la Raddho Search Raddho et Amnesty Search Amnesty ont pris la ferme volonté d’engager une plainte Search plainte contre l’Etat du Sénégal auprès de la Cour de justice de la Cedeao, apprend KOACI.COM.

À en croire nos informations, la plainte Search plainte fait suite aux nombreuses failles constatées dans l’organisation du scrutin du 30 juillet dernier.

En effet, selon le communiqué du mouvement citoyen parvenu à KOACI.COM, « pendant tout le processus des élections législatives Search législatives du 30 juillet 2017, les citoyens sénégalais ont dénoncé la faillite de l’Etat du Sénégal dans sa mission de leur assurer le droit constitutionnel de vote, en leur garantissant l’obtention dans les délais de cartes d’identité biométriques », rapporte le document.

Poursuivant, les « Yenamaristes » et leurs camarades de la société civile indiquent que « malheureusement, près d’un million de citoyens se sont vu privés du droit de vote, soit pour non émission de leur carte d’identité, soit pour omission de leurs noms sur les listes. Ceci, malgré toutes les interpellations faites à l’autorité pour la prise de mesures fortes», s’indignent-ils.

Aussi, selon eux, « aucune excuse ni explication valable pouvant permettre de situer les responsabilités, n’ont été fournis par l’Etat. Ce qui motive l’idée d’aller porter plainte Search plainte contre l’Etat pour manquements », note Y en a marre Search Y en a marre qui soutient que sa plainte Search plainte sera lancée lors d’une conférence de presse prévue le jeudi 17 août 2017, à Dakar.

Avant les élections, le mouvement Y en a marre Search Y en a marre a appelé les Sénégalais à aller massivement voter pour sanctionner l’amateurisme et le manque de considération du régime en place.

«Nous sommes dégoûtés et révoltés, mais nous ne lâcherons pas prise. La situation chaotique et incertaine dans laquelle le régime a plongé le pays, le doute qui plane sur la sincérité du scrutin, le risque réel de vol et de détournement des votes ne nous fera pas céder à la tentation de la violence et du chaos, qui n’arrangeraient que le pourvoir en place», avait alors indiqué le mouvement Y en a marre.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)

Ou Apple (cliquez Cheikh Diouf et installez la sur votre iphone ou ipad)
 
 
2308 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/08/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login