Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: La majorité adopte le projet de loi modifiant la constitution dans la douleur et la controverse
 
Des manifestants gazés, jeudi à Dakar (Ph KOACI)

©koaci.com- Jeudi 19 Avril 2018 - Au Sénégal, les forces de l’ordre se sont affrontées jeudi à des jeunes militants d’opposition qui manifestaient contre le projet de loi Search loi visant à modifier la constitution. En marge de ces manifestations, plusieurs chef de file de l’opposition furent arrêtés par les policiers. Une montée en tension qui a aggravé la situation, comme constaté sur place par KOACI.COM.

Parmi les politiques arrêtés Idrissa Seck, Président de Rewmi, Malick Gackou du Grand Parti, Thierno Alassane Sall leader de République des Valeurs ou encore Thierno Bocoum de Agir.

Au niveau de l’hémicycle, des accrochage entre députés Search députés de la majorité et ceux de l’opposition ont éclaté.

En marge de cette séance, les partis d’opposition ainsi que plusieurs organisations de la société civile avaient appelé les Sénégalais à descendre dans la rue, notamment à la place Soweto siège de l’Assemblée nationale, pour faire barrage à une loi Search loi jugée anticonstitutionnelle à l'impopularité mesurable.

Si les manifestants n'ont pu arriver à destination, ils ont tout de même affronté les forces de l’ordre pendant plusieurs heures.

Plusieurs blessés ont été enregistrés mais, officiellement, aucune perte en vie humaine.

Au final le projet de loi Search loi à controverse portant sur le parrainage fut voté par 119 députés Search députés de la majorité Benno Bokk Yakaar. Le président Moustapha Niasse, après avoir félicité le ministre Ismaïla Madior Fall pour sa prestation d'hier, a, avant de lever la séance, précisé avoir envoyé un texto au président de la République.

« La loi Search loi n’est pas conforme à la Constitution. Ce sont les Sénégalais qui ont élu le président. Toute disposition concernant le mode d’élection du chef de l’Etat doit passer par un référendum. Il n’y a personne dans les tribunes parce que l’on a empêché les Sénégalais de venir assister à la séance », a déploré Me Madické Niang membre du PDS.

Les députés Search députés de la majorité reprochent pour leur part à l’opposition d’avoir voulu faire perdurer les discussions pour retarder le vote.

Sidy Djimby Ndao , Dakar

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)

Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)
 
 
6449 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 19/04/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Babili
 
Ce sale sall esclave fils d’esclave veut mettre le pays au feu.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login