Logo Koaci
 
 
 
Sénégal: Un magistrat du Conseil supérieur de la magistrature démissionne et écrit une lettre salée au Président Sall
 
Le magistrat Search magistrat Ibrahima Hamidou Dème

©koaci.com-Jeudi 09 Février 2017- Au Sénégal, le magistrat Search magistrat Ibrahima Hamidou Dème est sous les projecteurs depuis sa démission Search démission du Conseil supérieur de la magistrature Search Conseil supérieur de la magistrature . Le magistrat Search magistrat a en effet écrit une lettre au président de la République et non moins président du Conseil supérieur de la magistrature Search Conseil supérieur de la magistrature pour annoncer sa décision.

Après avoir saisi le chef de l’État, le magistrat Search magistrat a publié sa lettre par laquelle il rend le tablier. Dans sa missive, le juge Dème dénonce le fonctionnement de la justice et, en particulier, le mode de désignation des magistrats aux postes de responsabilité ainsi que la conduite de certains dossiers.

«Tout le monde constate et c’est un euphémisme que de dire que la justice est sous pression. Nous savons tous que, par rapport à l’actualité judiciaire, tous les acteurs de la justice regrettent la manière dont certains dossiers sont traités. Et pour nous, il faut un sursaut qui puisse permettre à la justice de retrouver son lustre d’antan.» a écrit le substitut général de la Cour d’appel de Dakar.

Pourtant, autant paradoxale que cela peut paraitre, u moment où d’aucuns préconisent la sortie de l’exécutif du Conseil supérieur de la magistrature, le juge Dème lui, voit autrement.

«Cela va vous paraître paradoxal, mais je n’ai jamais soutenu une telle position. Je réitère que le président de la République, en tant qu’il incarne toutes les institutions, puisqu’il est la clé de voûte, sa présence peut se justifier”, dit-il.

Poursuivant, il ajoute: “Ce qu’il faut revoir, c’est l’ouverture du Conseil supérieur de la magistrature Search Conseil supérieur de la magistrature , j’avais préconisé qu’il y ait un représentant des parlementaires, un représentant de l’opposition, un représentant de la mouvance présidentielle pour qu’il y ait un équilibre et que les citoyens puissent être présents et savoir comment leurs magistrats sont choisis”, a soutenu le désormais ex-membre du Csm qui préconise, le moins de contestations possible dans le fonctionnement de la justice sénégalaise

Sidy Djimby Ndao, Dakar
Recevezles notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle applicationmobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
4714 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/02/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login