Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: Les juges du Conseil constitutionnel menacés de plainte après le rejet d'un recours de l'opposition sur les législatives
 
Les avocats de Manko en conférence de presse, mercredi à Dakar (Ph KOACI)

©koaci.com-Jeudi 17 Août 2017- Au Sénégal, on joue toujours les prolongations des élections législatives Search législatives du 30 juillet dernier. En effet suite au rejet de leur recours, le collectif des avocats de la coalition « Manko Taxawu Senegaal » a fait face à la presse, ce mercredi 16 août, à Dakar pour dénoncer la décision du Conseil constitutionnel, comme relevé sur place par KOACI.COM.

En effet, suite aux nombreux couacs dans l’organisation des élections législatives Search législatives du 30 juillet dernier, la coalition « Manko Taxawu Sénégal » avait déposé un recours devant le Conseil Constitutionnel pour demander l’invalidation du scrutin dans plusieurs départements.

Le Conseil Constitutionnel ayant opposé une fin de non recevoir à leur demande, les avocats de MTS ont fait face à la presse, mercredi, pour se prononcer sur la question.
Selon Me El Mamadou Ndiaye , le Conseil Constitutionnel a failli à sa mission en validant la violation des dispositions légales, ce qui a altéré la sincérité du scrutin.

« Le Conseil constitutionnel, au lieu de se limiter à l’application dans toute sa rigueur de l’article L191, a tout simplement cherché à se refugier derrière les dispositions de l’article L146 pour opérer une distinction », explique l’avocat ajoutant que le combat sera porté devant les juridictions internationales.

Poursuivant, la robe noire ajoute que «cette distinction est de dire que Khalifa Sall , en tant que tête de liste proportionnelle, n’est pas recevable à intenter une action tendant à l’annulation des élections pour le département. Parce que le Conseil estime que c’est le scrutin majoritaire», a fustigé Me El Mamadou Ndiaye qui soutient que les sept sages pourraient être poursuivis en justice pour le délit de forfaiture.

Mardi, le mouvement Y en a marre Search Y en a marre et plusieurs autres organisations citoyennes dont la Raddho et Amnesty ont pris la ferme volonté d’engager une plainte Search plainte auprès de la Cour de justice de la Cedeao Search Cedeao , contre l’Etat du Sénégal suite aux nombreuses failles constatées dans l’organisation du scrutin du 30 juillet dernier.

Sidy Djimby Ndao, Dakar
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iphone ou ipad)
 
 
1375 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/08/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login