Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: Un constitutionnaliste soutient que Sall peut briguer un troisième mandat et suscite l'indignation collective
 
Macky Sall

©koaci.com-Mercredi 11 Octobre 2017- Le professeur Babacar Guèye Search Babacar Guèye , a soutenu, Dimanche que la constitution permet à Macky Sall Search Macky Sall , de postuler pour un troisième mandat en 2024. Une déclaration de l’agrégé en droit constitutionnel qui a suscité l’indignation collective dans la pays, comme constaté par KOACI.COM.

Babacar Guèye , professeur agrégé en droit constitutionnel était l’invité de l'émission Grand-Jury sur la Radio privée Futurs Medias (Rfm). Lors de cette émission, il affirme que la constitution, en son état, permet à l’actuel président de la République de postuler pour un troisième mandat d’affilée.

Le professeur de droit constitutionnel confie que juridiquement, aucune garantie n'est prévue dans le sens d'empêcher cette possibilité.

"Si nous appliquons la constitution à la lettre, on peut considérer que le mandat en cours ne fait pas partie du décompte. Ce qui fait que le président Macky Sall Search Macky Sall peut, en 2024, briguer un troisième mandat comme l'avait fait le président Wade", a dit le Pr Babacar Guèye Search Babacar Guèye .

Selon lui, "il n’a nulle part été clarifié, dans la constitution que le mandat actuel fait partie du décompte". "C'est une question de succession de loi dans le temps », précise le juriste notant dans la foulée qu’il est possible de se rattraper en faisant une révision constitutionnelle. Toutefois, précise-t-il, « la nouvelle loi n’a pas, en l’état, prévu la disposition transitoire".

Mais cette sortie du professeur agrégé a fini par créer l’émoi dans le paysage politico-judiciaire sénégalais.

Pour le porte-parole de l’Apr (Pouvoir) Seydou Guèye, "le débat soulevé par le Pr Guèye est sans objet". Le secrétaire général du gouvernement souligne que l’article 27 de la Constitution est très clair et aucune interprétation polémique n’est possible.

"La durée du mandat du président de la République est de cinq ans. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs“, a soutenu Seydou Guèye Search Seydou Guèye .

Pour un autre constitutionnaliste Mounirou Sy Search Mounirou Sy , "ajouter des dispositions transitoires dans la constitution pour prendre en compte le mandat actuel du Président Macky Sall Search Macky Sall afin d’éviter qu’il brigue un troisième, serait une redondance ".

"La question du nombre de mandats n’était pas prise en compte lors de la dernière révision constitutionnelle (2016) parce que le problème était résolu dans la constitution de 2008. En outre, explique-t-il. La seconde disposition de l’article27 de la Constitution écarte toute possibilité pour Macky Sall Search Macky Sall de se présenter pour la troisième fois".

Du côté de l’opposition, on s’est pas encore, de manière officielle, s’exprimé sur la question. Cependant, plusieurs leaders de l’opposition soutiennent qu’ "il est impossible pour le président de la République de briguer un mandat à l'élection présidentielle de 2024".

Sur internet, les Sénégalais de la toile s’indignent de la plus belle des manières. C’est le cas du journaliste Mame Gor Ngom Search Mame Gor Ngom . Dans post sur internet, le rédacteur en chef du journal "La Tribune" prévient "ce "mini" débat sur le troisième mandat est d'autant plus curieux qu'il intervient au moment où même le premier mandat n'est pas à son terme. Une sorte de diversion pour conforter les théoriciens du "coup KO" en 2019 ? C'est fort possible... ".

Pour ce cet autre internaute, "il est tout simplement intellectuellement
indécent de parler de troisième mandat alors que le concerné n’en a pas encore un second".



Sidy Djimby Ndao, Dakar


Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)


Ou Apple (cliquez Cheikh Diouf et installez la sur votre iphone ou ipad)
 
 
2815 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 11/10/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Je ne comprends pas nous les africains d'Afrique noirs. Comment voulons-nous que l'Afrique puisse changer un jour avec ces soi-disant président Rois ?.. Sall n'est pas le seul intelligent Sénégalais apte a etre chef d'Etat. Il y a des milliers
 
 
 
See his contributions Catapilar
 
Vraiment nous sommes des Afro-moutons. Macky Sall a oublié d'avoir fait refuser un 3e mandat a Abdoulaye Wade? Maintenant le Sénegal peut devenir le royaume Maky..Humm! sommes-nous maudits en afrique?
 
 
 
See his contributions De lama
 
Les Sénégalais s'apprêtent à entrer dans le...juridisme. chacun va interpréter la constitution selon ses intérêts. Pauvre Afrique
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login