Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal-Burkina Faso: 1,5 million de dollars financé dans la prévention routière
 
Scène d’accident

©koaci.com-Lundi 22 Janvier 2018- Partner West Africa Search Partner West Africa s’est engagé à être un leader dans la promotion des organisations de la société civile en matière de promotion de la paix, de la démocratie, d’une sécurité inclusive et l’État de droit en Afrique de l’Ouest. Dans ce cadre, Partner West Africa Search Partner West Africa a décidé d’injecter 1,5 million de dollars pour financer la prévention routière Search prévention routière au Sénégal et au Burkina Faso.

En effet, avec la contribution de l’État américain, à travers l’International Narcotics and Laws, une somme de 1,5 million de dollars dans un projet pour assurer la prévention et la sécurité routière au Sénégal et au Burkina Faso. C’est en tout cas ce qu’a annoncé la directrice de Partners West Africa Sénégal.

“Ce projet intitulé Roadmaps to Security in Sénégal and Burkina Faso est un projet que nous mettons en oeuvre pour améliorer la perception des citoyens sur la sécurité routière, le rôle de la police et de la gendaremerie… Mais aussi participer à la prévention routière Search prévention routière dans le Sahel”, a indiqué Docteur Aidara Ndiaye Search Aidara Ndiaye Directrice de Partner West Africa/Sénégal qui explique qu’il s’agit d’un projet pilote qui devra être développé dans d’autres pays.

Venu présider la rencontre, le directeur de la nouvelle prévention routière Search prévention routière du Sénégal Docteur Makhtar Faye a fait une révélation qui fait froid dans le dos. À l’en croire, au Sénégal, sur 107 chauffeurs seul 12 seraient passés par une auto-école.

Une situation bien grave qui pousse le spécialiste a relancé le débat sur le permis à point. «Les auto écoles qui ne respecteraient pas le permis à points peuvent fermer boutique! », a déclaré le directeur exécutif de la prévention routière Search prévention routière qui rappelle l'importance que le ministère accorde au permis à points pour responsabiliser les conducteurs.

Poursuivant, il fait savoir que les policiers et les gendarmes doivent être bien outillés pour mieux faire leur travail sur le terrain. «Ainsi les auto-écoles qui ne remplissent pas les normes définies vont être fermées».

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec seulement 2 % du parc automobile mondial, l’Afrique enregistre 24,1 % des victimes de la route en 2016. 1,25 million de personnes ont perdu la vie sur la route dans le monde en 2016, dont 300 000 victimes sur le continent africain.

L'hécatombe est disproportionnée, par rapport au réseau routier comme au nombre de voitures en circulation. Règlementations défaillantes, vétusté des véhicules ou des routes, comportements à risques au volant, croissance du niveau de revenus, alcoolisme, corruption… Bien des facteurs entrent en ligne de compte.

SDN, Dakar


L'information du continent en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou

Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
7780 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 22/01/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login