Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal : 50 ans après son lancement, Dakar inaugure le musée des civilisations noires
 
Musée des civilisations noires

Click to enlarge
Sénégal : 50 ans après son lancement, Dakar inaugure le musée des civilisations noires
©koaci.com-Jeudi 06 Décembre 2018 – Le Sénégal a inauguré jeudi à Dakar un musée consacré aux "civilisations noires". L’ouverture de l’établissement bat en brèche l’argument du manque d’infrastructures adaptées en Afrique, souvent opposé aux demandes de restitution d’œuvres d’art, comme constaté par KOACI.COM.

Imaginé par Léopold Sédar Senghor Search Léopold Sédar Senghor (1960-1980), construit par Abdoulaye Wade Search Abdoulaye Wade et aujourd’hui inauguré par Macky Sall Search Macky Sall , le musée des civilisations noires est un projet "panafricain" concrétisé un demi-siècle après son lancement par le premier président de la République du Sénégal.

Ainsi sept ans après le début des travaux sous le président Abdoulaye Wade Search Abdoulaye Wade (2000-2012), le ruban a été coupé jeudi vers 12 heures (locales) par son successeur Macky Sall Search Macky Sall .

D’une architecture monumentale inspirée notamment des cases rondes de Casamance, une région du sud du Sénégal, le Musée des civilisations noires fait face au Grand Théâtre, aux portes du quartier administratif et des affaires de Dakar.

D’une surface de 14 000 m2, il pourra accueillir 18 000 pièces, allant de vestiges des premiers hominidés, apparus en Afrique il y a plusieurs millions d’années, aux créations artistiques actuelles, selon son directeur, Hamady Bocoum Search Hamady Bocoum .

Sa construction et son aménagement ont été financés par la Chine pour plus de 30 millions d’euros. Sans dévoiler précisément les objets qui seront exposés lors de l’ouverture, M. Bocoum a évoqué la présence de crânes, d’outils en pierre, de peintures, de sculptures et autres masques. 

« C’est un projet panafricain. Il y aura une facette de chaque partie de l’Afrique », a-t-il souligné, en assurant que le musée pourra accueillir des œuvres d’autres pays du continent moins bien dotés.

Et comme un symbole, l’établissement de culture ouvre ses porte au moment où progresse l'idée d'une restitution au continent de son patrimoine culturel.

En effet, cette inauguration intervient alors qu’un rapport remis le 23 novembre au président français Emmanuel Macron, rédigé par deux universitaires, la Française Bénédicte Savoy et le Sénégalais Felwine Sarr Search Felwine Sarr , préconise de faciliter les restitutions d’œuvres aux anciennes colonies.

Une évolution saluée par le ministre sénégalais de la culture, Abdou Latif Coulibaly Search Abdou Latif Coulibaly . Si les responsables français décident « de restituer définitivement, nous trouverons des moyens pour les récupérer », a-t-il précisé. 

« S’ils ont décidé une autre forme de restitution, dépôt ou prêt, nous sommes disposés à trouver des solutions avec la France », a ajouté M. Coulibaly, se disant prêt à en récupérer le plus grand nombre possible, sans pouvoir l’estimer.

Le Musée des civilisations noires « revendique le statut de musée moderne » où « l’on peut maîtriser la température et l’humidité dans chacune des salles », a précisé M. Bocoum. 

« Le Bénin arrive aussi », avec l’ouverture prévue en 2020 de quatre musées modernes dans des villes historiques, a souligné Ousmane Aledji , chargé de mission auprès de la présidence de son pays, auquel M. Macron a annoncé dès la remise du rapport la restitution de 26 œuvres réclamées par Cotonou.



Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
3767 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/12/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login