BText_ShareContent   
 
 

Côte d'Ivoire: Daoukro, accusée de racket, la police réagit et désavoue les chauffeurs de taxis
 
©Koaci.com- Mercredi 06 décembre 2017- Les autorités sécuritaires de la ville de Daoukro par la voix du commissaire Maxime Mobio ont réagi aux allégations de certains transporteurs les accusant de racket justifiant leur grève observée lundi après-midi. « Lors d’un contrôle de routine, mes collaborateurs ont constaté qu’un chauffeur de taxi détenait une assurance et des pièces de véhicule personnel non conforme au titre du transport en commun. Face à cette faute grav...