BText_ShareContent   
 
 

Burkina Faso: La liberté provisoire de Bassolé, une «insulte» et une «trahison» selon le parti au pouvoir
 
©Koaci.com - La libération de Djibrill Bassolé, assigné depuis mercredi en résidence surveillée, est une insulte et une trahison au peuple burkinabé, a estimé le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti au pouvoir dans un communiqué."Le MPP considère que cette décision d’octroi de liberté provisoire est une insulte et n’est pas en phase avec les aspirations du peuple après la mort de ses martyrs qui se sont sacrifiés pour notre liberté", a écrit le bure...