Logo Koaci
 
 
 
Nigeria: Rôle joué par Amaju Pinnick dans la chute de Hayatou à la CAF
 
Amaju Pinnick

© koaci.com– Jeudi 13 Avril 2017 – Le président de la Fédération Nigériane de Football (NFF), Amaju Pinnick, s’est prononcé sur le changement intervenu à la tête de la Confédération Africaine de Football (CAF) et le rôle qu’il a joué.

En se prononçant le mardi dernier à Agbarha-Otor, une ville de l’État du Delta, Pinnick a révélé avoir œuvré pour mettre un terme aux 29 ans de présidence du camerounais Issa Hayatou Search Issa Hayatou à la présidence de la CAF.

Pour avoir été motivé à ouvrer pour l’alternance, le président de la NFF Search NFF a laissé entendre qu’un complot avait été mis en place pour garder Hayatou à son poste.

Sur les détails de sa partition pour l’avènement de l’alternance, Pinnick a avoué s’être investi en amont et en avale dans le processus électoral quand bien même que les autorités politiques de son pays aient affichés leur soutien pour Issa Hayatou Search Issa Hayatou et personne d’autre.

Sur la stratégie de campagne, le président de la NFF Search NFF a poursuivi que « Nous avons poursuivi notre plan et aujourd'hui, nous avons obtenu un changement de direction a la CAF Search CAF ».

A ce propos, il a précisé qu’eu égard au désir du groupe en faveur pour l’alternance, il a élaboré un plan de campagne pour une nouvelle direction a la CAF. Sur l’initiative prise pour aller contre Hayatou, le nigérian a laissé entendre que « Je sais que le jeu serait risquant si nous avions échoué, mais grâce à Dieu, nous avons réussi ».

En dehors de cette révélation, il se murmure aussi que le plan concocté pour montrer une porte de sortie à Hayatou aurait été établi à Accra au Ghana avec des dirigeants de fédérations francophones et de certains anglophones dont le nigérian Amaju Pinnick. Bien que le président de la FIFA, Gianni Infantino, n’a pas ouvertement pris part dans cette affaire, sa tournée en Afrique et son escale à Accra a conforté la position des tenants d’un changement à la CAF.

La position de Constant Omari de la RDC, celui qui avait été renvoyé pour son soutien à Infantino a également influencé des dirigeants de fédérations de sa zone géographique qui ont opté pour Ahmad Ahmad, celui qui a finalement remporté le vote par 34 voix contre 20 pour Hayatou.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
4482 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/04/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login