Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Nigeria: Un nominé se retrouve être un défunt, sa veuve passe à la défensive
 
Muhammadu Buhari

© koaci.com– Dimanche 31 Décembre 2017 – Un des récents décrets pris par le Président nigérian, Muhammadu Buhari, portant nomination du sénateur Francis Okpozo, comme le président du Conseil de la presse nigérian (NPC) a créé des polémiques dans le pays.

Sitôt après la nomination, des nigérians ont relevé que le sénateur Okpozo n’est plus de ce monde et qu’il est décédé le 26 décembre 2016 au CHU de l’État d'Edo.

Comme conséquence direct de l’absence de l’intéressé, le groupe sur les Droits et responsabilités socio-économiques (SERAP) a demandé au Président Buhari de retirer le nom du défunt de la liste des nominations aux conseils d'administration des agences gouvernementales.

Pour se justifier, le groupe a déclaré que la liste constituait un danger pour l'intégrité des organes et que le retrait du nom du défunt de la liste permettrait aux systèmes de la fonction publique d'effectuer les nominations, en stricte conformité avec les règles établies du Nigéria.

En relation avec cette affaire, rappelons que le Président Buhari a annoncé le vendredi dernier 209 présidents de conseil d'administration et 1 258 membres d'agences gouvernementales et semi-publiques. Sur les nominés, il a été décelé que le regretté sénateur Francis Okpozo Search Francis Okpozo et six autres personnes faisaient partie de la liste.

En volant au secours de Buhari qui est indexé par certains nigérians, la veuve du défunt, Mme Anna Okpozo a déclaré que les gens devraient cesser de reprocher au président Muhammadu Buhari Search Muhammadu Buhari la nomination de son défunt mari, le sénateur Francis Okpozo, car personne n’est exempte de l'erreur.

Après avoir présenté le défunt comme un membre du parti APC au pouvoir et un proche de Buhari, la dame a révélé qu’au moment où son mari était tombé malade jusqu’à son décès, « nous n'avons rien entendu, bien que le Président luttait aussi pour sa vie. En tant que chef, il (Buhari) a envoyé un message de condoléances ».

Toutefois après que Buhari ait signé le décret de nomination de Okpozo, la veuve a déduit que le message de condoléance qui été envoyé à la famille n’émanait pas du Président car s’il l’avait signé, il ne l’aurait pas nommé.

Et pour tirer Buhari d’affaires, la dame a relativisé qu’en tant que Président, Buhari ne peut pas tout savoir sur tout le monde dans le pays et que peut-être il avait délégué la nomination à certaines personnes et que ces dernières n'ont pas consulté l’autorité en dernier ressort.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
10805 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 31/12/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Ce qui veut dire que Buhari est entouré de mauvais conseillers
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login