Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Nigeria: La Noël «étouffée» par une pénurie de carburant
 
Des automobilistes dans une station d’essence à Lagos (ph Lola)

Click to enlarge
Nigeria: La Noël «étouffée» par une pénurie de carburant
© koaci.com– Dimanche 24 Décembre 2017 – Les programmes conçus par de nombreux nigérian en cette période de fin d’année sont annulés ou revus à moitié en raison d’une pénurie de carburant qui s’est accentuée ces deux derniers jours dans le pays. Pour ceux qui ont annulé leur programme de congé, on peut citer le cas du personnel de la Société nationale nigériane du pétrole (NNPC) qui a décidé de continuer par travailler pour atténuer les effets de la pénurie de carburant.

A propos de cette pénurie que connait le pays, Dr Garba Abari, le directeur général de l'Agence nationale d'orientation (ANO) a déclaré que la situation est due aux commerçants du pétrole et que « c'est une pratique antipatriotique ».

Ces derniers, selon Abari font recours à la thésaurisation délibérée afin de mettre les nigérians en des difficultés. Il a expliqué que la thésaurisation est un stratagème intentionnel visant à forcer le gouvernement à augmenter le prix à la pompe de l'essence.

Eu égard à cet imprévu, le Président nigérian, Muhammadu Buhari, est monté au créneau ce dimanche à la suite de certains officiels et a déclaré qu'il regrette la pénurie persistante de carburant qui sévit actuellement dans le pays.

Buhari a dit avoir demandé aux régulateurs d'intensifier la surveillance et de mettre un terme à la thésaurisation et à l'inflation des prix par les spécialistes du marketing.

A l’adresse de ces concitoyens qui font des queues interminables dans l’attente de s’approvisionner en carburant, Buhari qui est par ailleurs le ministre du Pétrole a déclaré que « Je compatis avec tous les nigérians, de devoir supporter des files d'attente de carburant inutiles. Je suis régulièrement informé, en particulier sur les interventions de la NNPC pour s'assurer qu'il y a assez de carburant disponible pendant cette période et au-delà ».

L’opposition a saisi l’occasion de demander à Buhari de démissionner. Avant la sortie de Buhari, le Secrétaire du gouvernement fédéral, Boss Mustapha, a rassuré que l’administration n'envisage pas d'augmenter le prix du carburant à la pompe.


Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
4334 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/12/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login