Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Nigeria : CAN 2013 : Pourquoi l’entraîneur Stephen Keshi a brièvement démissionné ?
 
Stephen Keshi (ph)

- Ghana – Aflao le 14 février 2013 © koaci.com –
Suite à la brève démission le dimanche dernier de Stephen Keshi, l'entraîneur des Super Eagles Search Super Eagles du Nigeria, une langue s’est déliée pour exposer le dessous de l’affaire.

Pour David Mark, le président du Sénat nigérian qui s’est expliqué le mardi à Abuja sur la crise qui a secoué l’équipe tout juste après son sacre continental, il a révélé que Keshi a rendu son tablier parce que la Fédération Nigériane de Football (NFF) a fait pression sur lui pour qu’il signe une clause additionnelle à son contrat. Des termes de ce contrat, il devrait se placer sous l’autorité d’un nouveau conseiller technique expatrié.

En cherchant à connaitre les causes de la démission de l’entraîneur, le président du Senat a assuré avoir appelé Keshi le mardi matin. Et l’ancien capitaine devenu l’entraîneur de l’équipe de lui avouer qu’il a démissionné à cause des interférences.

Revenant sur cette affaire, Keshi avait déclaré sur la BBC que « la seule chose qui m'a ennuyé, c'est qu'il n'y a pas eu de respect pour mon travail. Même si vous êtes à la recherche d'un entraîneur, vous pouvez au moins me faire connaitre votre intention ». Et Keshi de se demander si c’est parc qu’il est noir, un nigérian que les gens pensent qu’ils lui font une faveur pour entraîner l’équipe. Non, s’est-il empressé de répondre car ils ne me font pas de faveur car « je travaille jour et nuit pour réussir et Dieu merci, nous gagné le trophée… »

Selon le président du Sénat, Keshi lui a confié qu’il y avait eu des pressions sur lui pour qu’il accepte un conseiller technique expatrié. A cette proposition, il a répondu qu’il y a des nigérians qui peuvent travailler avec lui et de ce fait il ne voit pas la nécessité de recourir aux services d’un externe.

En contre réaction, Ademola Olajire, le porte-parole de la Fédération nigériane a nié les allégations de Keshi en prétextant que : «des rumeurs ont circulé lors ses matches de groupe, mais personne ne peut les attester. La NFF continue de soutenir et d'accompagner l'entraîneur au milieu de toutes les spéculations des médias ».

Bien avant que l’entraîneur ne revienne sur sa décision, Mark David a déclaré qu’il s’attendait à ce que Keshi fasse marche arrière. Pour se démarquer, l’interlocuteur de Keshi a fait valoir qu’une fois que l’équipe a été confiée à l’entraîneur, il faut lui laisser la main libre pour diriger les joueurs afin de parvenir à un bon résultat.
En informant officiellement les membres du Senat de la victoire du Nigeria à la CAN 29013, Ike Ekweremadu, le vice-président de cette institution, a félicité l’entraîneur, le staff et les joueurs pour leur ténacité, l'esprit de groupe et le zèle affichés durant la compétition. Il a néanmoins déploré la dégradation du championnat local et annoncé les défis qui les attendent pour remonter la pente.

En revenait sur sa décision de démission, Keshi a rendu hommage à Mallam Bolaji Abdullahi, le ministre des Sports du Nigeria « pour son intervention rapide et aimable ».
Apres avoir reçu l’équipe à leur arrivée à Abuja, le Président Goodluck Jonathan a apporté son soutien à Keshi. Sur la base de cette confiance, Keshi a maintenant un accès direct à la Présidence, au Parlement et au Senat sans toutefois passer nécessairement par la Fédération au cas où il voudra solliciter une aide à l’équipe.

Rappelons que sur le continent, Keshi s’affiche comme celui qui fait la promotion des entraîneurs locaux. Déjà le dimanche dernier après la victoire du Nigeria et avant de remettre sa lettre de démission à la Fédération, il a dédié le trophée à tous les entraîneurs africains.

Mensah
 
 
7763 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 14/02/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Packetmoney
 
La fédération nigeriane a voulu faire à Keshi le même coup que Sidi Diallo a fait à ZAHUI. Mais cela n'a pas marché, mais a plutôt ouvert les portes de la présidence à Stéphane Keshi."Vraiment NEZ - GROS c'est pas l'homme comme on le dit souvent à Abidjan ".
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login