Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Madagascar : Enlevé, emprisonné et torturé, lettre ouverte d'Houcine Arfa à Michaëlle Jean
 
Moi, Houcine ARFA, ancien conseiller du Président, enlevé, emprisonné et torturé,

INTERPELLE MADAME LA SECRETAIRE GENERALE DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE

Click to enlarge
Madagascar : Enlevé, emprisonné et torturé,  lettre ouverte d'Houcine Arfa à Michaëlle Jean
Houcine Arfa, Conseiller du Président, en charge de la formation de la Garde Présidentielle pour la Sécurité VIP du XVIème sommet de la francophonie à Madagascar

Enlevé le 20 juin 2017, torturé, condamné et interné dans la prison de Tsiafahy, la troisième prison la plus violente au monde

Paris, le 10 octobre 2018
Madame la Secrétaire Générale,
Vous connaissez mon nom.
C’est moi qui ai formé et coordonné les 100 soldats, hommes et femmes, qui vous ont accompagnée tout au long de votre séjour à Madagascar en 2016 et qui ont garanti la sécurité des VIP participant à ce sommet.
Vous avez salué ce sommet comme « non seulement réussi mais, à bien des égards, exceptionnel ».
Ce sommet s’est aussi déroulé dans des conditions exemplaires au niveau de la sécurité et j’en retire, jusqu’à ce jour, une légitime fierté.
Mais c’est aussi moi qui, un soir de juin 2017, ai été assailli par un commando de 20 hommes masqués et armés de fusils d’assaut.
J’ai vu mon épouse, ma fille de 17 ans et son amie en joue, sous la menace de kalachnikovs.
J’ai vu ma famille traumatisée.
J’ai vu ma maison assaillie et pillée.
J’ai été injustement enlevé, séquestré, spolié de mes biens, torturé, et après un simulacre de procès par une justice à la solde des criminels qui détiennent le pouvoir de l’Etat, condamné à la prison sans la moindre preuve .
En cette veille de l’ouverture du 17ème Sommet de la francophonie je ne peux plus me taire et je dois absolument attirer votre attention sur les grands dangers que le peuple malgache encourt.
Je ne parlerai pas ici des désillusions consécutives au sommet, car elles pourraient, à elles seules, faire l’objet d’un rapport complet.
Sachez néanmoins que, par exemple :
- Les infrastructures routières prévues pour le sommet, l’hôtel de luxe 5 étoiles d’Ivato, le village de la francophonie sont, et resteront, inachevés à jamais ;
- Les véhicules hybrides de luxe qui avaient été amenés pour le sommet ont été immédiatement saisis par le président Hery et sa famille dès la fin du sommet et ont disparu dans les caves du palais d’Iavoloha,
- A ce jour, six milliards d’ariary, soit environ 1,5 millions d’euros de dettes fournisseurs consécutives à ce sommet n’ont toujours pas été réglées. Nous citons ici l’Express de Madagascar du 7 septembre 2018 :
« L’État doit encore de l’argent à l’organisation du sommet de la Francophonie de 2016.Trente-six prestataires n’ont pas encore été payés. Les prestations non payées par l’organisation du sommet de la Francophonie, rattachée à la présidence, comprennent le transport, la restauration et la prestation intellectuelle. La valeur totale de ces impayés s’élève à six milliards d’ariary » a fait savoir un représentant des prestataires. »
De telles pratiques, hélas, constituent le quotidien d’un peuple exsangue qui, aujourd’hui survit avec moins de deux dollars par jour et par personne, et dont 52% des enfants de moins de 5 ans sont dénutris.
Non, je veux vous parler de deux points encore plus terribles, qui risquent de précipiter Madagascar et son peuple qui n’a plus rien à perdre dans une guerre civile.
Le premier se rapporte aux élections.
La validation des listes électorales
Vous savez que l’OIF n’est plus le bienvenu à Madagascar, du point de vue du peuple malgache. Rappelez-vous comment vos émissaires ont été reçus lorsqu’ils se sont présentés au peuple malgache lors des manifestations d’avril : on les a renvoyés chez eux.
Et pourtant vous continuez à vous exprimer sur les listes électorales malgaches, alors que ces listes ont été totalement truquées par Hery RAJAONRIMAMPIANINA afin d’assurer sa réélection. Je le sais et vous le savez.
Par exemple : comment expliquez-vous dans ce cas que 86.9% de la population en âge de voter soit inscrite sur les listes électorales ?
Ce chiffre n’est pas réaliste pour plusieurs raisons :
- Difficultés rencontrées lors des inscriptions,
- Désintérêt des classes d’âge entre 18 et 35 ans ainsi que l’avez noté dans votre premier audit des listes. L’OIF a noté : « une faible représentation des électeurs de 35 ans et moins ». Seuls 1 300 électeurs de 18 ans sont inscrits dans les listes électorales.
- Pour des pays plus faciles d’accès le pourcentage d’inscrit est, en général, plus près de 50% que de 90%
Comment pouvez-vous estimer que la liste soit « satisfaisante » dans de telles conditions ?
Le second point concerne la pêche.
L’économie bleue
Vous êtes signataire d’une résolution lors de ce sommet qui rappelle bien la nécessité de « combattre la pêche illégale pour la préservation des stocks de poissons », « organiser une utilisation durable des ressources marines », « utiliser la planification de l’espace maritime » etc.
Dans ce cas, comment pouvez-vous rester muette devant celui qui a signé –deux jours avant sa démission- l’accord de pillage des ressources halieutiques malgaches par une flotte de 330 navires chinois qui doit commencer son oeuvre de destruction dès la fin de 2018 ?
Même Transparency International du 1er octobre 2018 révèle :
« Nous, organisations de la société civile signataires du présent communiqué, souhaitons informer le public de nos inquiétudes vis-à-vis de l’accord signé à Beijing (Chine) le 5 septembre 2018 entre l’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) et le consortium d’investisseurs chinois Taihe Century Investments Developments Co. Ltd, représenté par M. Miao Jirong.
Celui-ci représente en réalité une menace sans précédent [dans l’histoire de Madagascar].
L’accord a été signé en présence de M. Hery Rajaonarimampianina, deux jours seulement avant sa démission de la Présidence, sans concertation aucune avec les acteurs concernés, en ignorant les probables répercussions négatives à long terme pour l’environnement et la population malagasy. L’opacité entourant les conditions d’attribution de ce contrat est particulièrement inquiétante.
Cet accord prévoit […] l’exploitation des ressources halieutiques par une flotte de 330 navires. »
Comment pouvez-vous détourner votre regard devant un tel pillage programmé ?
Madame, L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) n’est pas une agence de communication évènementielle.
[WIKIPEDIA] :
L’OIF est une institution qui fédère 900 millions de personnes qui partagent ou ont en commun la langue française et certaines valeurs fondamentales comme, notamment, la diversité culturelle, la paix, la gouvernance démocratique, la consolidation de l'état de droit, la protection de l'environnement.
L’OIF se donne pour mission de contribuer à la prévention des conflits au sein de l’espace francophone, favoriser la consolidation de l’état de droit et de la démocratie, et agir pour la promotion et l’effectivité des droits de l'homme dans l’espace francophone.
Ce qui fait la grandeur de la France, Madame, c’est en particulier la première charte, une charte fondamentale qui a été signée : la déclaration des droits de l’homme.
Comment pouvez-vous garantir la langue française et les droits fondamentaux qui constituent la charte de l’OIF alors que, à aucun moment, et connaissant ma situation, vous n’avez interpellé les responsables à Madagascar et en particulier le premier d’entre eux, le Président de Madagascar, Hery RAJAONARIMAMPIANINA ?
Moi, Madame, je vous ai protégée à Madagascar.
Vous, à ce jour, à aucun moment, vous n’avez protégé les droits fondamentaux de l’homme dans ce pays.
Et pourtant, Madame, vous êtes, Madame, une femme de coeur ; toute votre carrière le prouve.
Alors, Madame la Secrétaire Générale, je vous en conjure, prenez position ouvertement pour l’avenir du Peuple Malgache et agissez.
Vous connaissez les stigmates qu’Haiti a connus, comment pouvez-vous les laisser se produire à Madagascar ?
Je vous prie d’agréer, Madame la Secrétaire Générale, l’expression de ma très haute considération.
 
 
4868 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 12/10/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
en envoyant à KOACI le type est quasi sûr que Michaelle Jean lira voire aura au moins eu écho de son courrier
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login