A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Côte d'Ivoire : L'Etat ne reconnait pas le stock des arriérés des fonctionnaires mais veut y faire face en vue de consolider la paix
 
Côte d'Ivoire    Economie
 
 
 
 
 
 
Gon jeudi à Abidjan (ph KOACI)

©Koaci.com- Jeudi 06 juillet 2017- Même si l’Etat ne reconnait pas le stock des arriérés des fonctionnaires estimé à plus de 240 milliards de FCFA, il compte y faire face en vue de consolider la paix.

Le Premier ministre a fait cette clarification ce jeudi à l’occasion du rendez-vous d’échanges initié par la Confédération général des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

Amadou Gon Coulibaly a précisé que les fonctionnaires ont en contrepartie, accepté d’observer une trêve sociale de cinq ans en mentionnant au passage que les fonctionnaires n’ont pas respecté leur parole après le déblocage des salaires.

«Après le déblocage des salaires, ils avaient décidé de sursoir aux 245 milliards de FCFA de stocks des arriérés. Pour consolider définitivement la paix et sortir de toutes ces questions qui relèvent du passé, aujourd’hui, la décision a été prise non pas de reconnaitre que l’Etat doit mais de faire face à ce stock d’arriérés selon des modalités qui sont contenues dans l’accord. Les fonctionnaires ont décidé d’observer une trêve sociale d’une période de 5ans durant laquelle, ils ne feront pas de grève, » a expliqué le chef du Gouvernement.

Par ailleurs, malgré la chute de 35% des prix du cacao, l'un des principaux produits d'exportation du pays, le taux de croissance économique devrait se situer autour de 8,5% selon les estimations de la Banque mondiale.

Amadou Gon Coulibaly a rassuré le secteur privé qu’en 2017 au niveau sécuritaire, le Gouvernement a entrepris une réforme en profondeur et des actions connexes sont exécutées dans ce cadre.

«L’indice de sécurité de la Côte d’Ivoire est ainsi passé de 3,8 en janvier 2012 à 1,1 actuellement. La sécurité des personnes et des biens, indispensable à la poursuite satisfaisante des activités économiques, a été restaurée sur l’ensemble du territoire national, » a-t-il ajouté.

En matière d'investissements, Amadou Gon Coulibaly a annoncé que d’importants efforts ont été déployés par l'Etat dans le domaine des infrastructures pour améliorer la compétitivité de l’économie.

Selon lui, le secteur privé a pris toute sa part dans cette évolution, puisque le niveau de ses investissements a plus que triplé sur la période, passant de moins de 1.000 milliards à près de 3.000 milliards de francs CFA.

Le sujet relatif à l'environnement des affaires a été évoqué par le chef du Gouvernement ivoirien.

Il a affirmé en présence du patronat que de multiples réformes ont été réalisées et ont permis au pays d'être reconnu entre 2014 et 2015 parmi les dix Etats les plus réformateurs au monde.

Le Plan National de Développement (PND) 2016-2020, fixe les grandes priorités de développement soutenues par un ambitieux programme d’investissements de 30.000 milliards de francs CFA.

Ce plan vise à assurer la transformation structurelle de la Côte d’Ivoire et traduit notamment la volonté du Gouvernement d'accorder davantage de place au secteur privé dans le développement de la Côte d'Ivoire.

60% du financement du PND 2016-2020 devraient venir du secteur privé, notamment à travers des investissements directs ou des partenariats public-privé.

Pour permettre cet accompagnement du secteur privé, le Gouvernement a comme priorité, selon Gon, l’accélération des réformes, en vue de renforcer le rôle clé du secteur privé pour une croissance économique forte et inclusive, l’amélioration de la compétitive de notre économie à travers, notamment, le développement et la modernisation des infrastructures et le développement du capital humain, le renforcement de la diversification de l’économie par la transformation des matières premières, avec une forte implication des PME, la restructuration et le développement du secteur financier national.

De nombreuses mesures spécifiques sont envisagées par exemple au plan de la justice où des dispositions seront prises pour garantir une meilleure exécution des décisions et accélérer la création des tribunaux de commerce à l'intérieur du pays.

Monsieur Coulibaly a informé le secteur privé que le Gouvernement prépare la mise en place de la Cour d’Appel du Commerce d’Abidjan.

Au niveau du foncier, la procédure et le coût d'immatriculation des terres dans le foncier rural seront revus et simplifiés.

Cette mission a été assignée à l’Agence Foncière Rurale (AFOR) dont l’opérationnalisation est attendue pour le deuxième semestre de 2017. Quant à la fiscalité, elle devra connaître une évolution permettant l’élargissement de l’assiette.

Wassimagnon, Abidjan
Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile), 

ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
 
 
19936
Vue(s)
 
Author : wassimagnon
 

Chargement...

 
 
 

A-FREE-CA
Payez l argent des gens.... Que vous reconnaissiez ou pas on s en fou

SoleildAfrik
On ne reconnait pas les prime Ecomog, mais on a payé qu'en même. On ne reconnait pas le stock des arriérés des fonctionnaires, mais veut payer qu'en même... Hmmm, sacré gouvernement!!!

FMK
quel catastrophe ce premier ministre...

Rozelin
C'est quelle histoire d'argent qu'on ne doit pas à quelqu'un et qu'on lui paie? Plaisanterie ou bien notre Premier ministre a -t-il été trahi par sa langue ?

Rozelin
Monsieur le PM, est-il franchement possible et admissible de payer une dette qui n'existe pas? J'ai l'impression que vous avez l'impression de parler à des enfants au bibéron

Rozelin
Très franchement des choses bizarres de passent dans mon pays.Comment un Premier ministre peut-il dire qu'il ne reconnaît pas une dette mais qu'il paye quand même pour la paix. Wooooobou!!! Le pays est vraiment tombé sur la tête. Voici, moi je ne dois pas à quelqu'un, il me dit tu me dois et comme j'ai de l'argent à gaspiller, je paie ce qu'il me demande. Si ce n'est pas la sorcellerie, je ne sais plus ce que c'est que cette histoire. A ce rythme, d'autres groupes sociaux iront demander au gou...

Sankara premier
Nous aussi on ne reconnaissait pas la prime Ecomog que vous avez payer donc quittez devant zié des gens

SoleildAfrik
@Rozelin, pardon, ne me tue pas de rire...!!!!! mes poumons ne supportent plus un tel rire... peut-etre que notre cher Jordanien perdu aux abords de la lagune Ebrie pourrait nous éclairer sur un et langage... rires oooh, rires!!!!

mecano
la paix yako!!! grâce à toi rebelle a eu 12 millions et fonctionnaire va avoir un pé!! tchrrrrrrrr ko au nom de la paix on va payer dette qu'on ne reconnait pas. Attends, vous pensez que tous le monde est djoula dans pays là quoi?

Rozelin
mon frère SoleildAfrik ne rit pas à mourir ooooh. Notre solution et connaisseur, LE JORDANIEN n'est pas là pour te prescrire la potion magique. Mais , très sérieusement, si le Premier ministre est dans son sérieux, alors apprêtons tous à faire le rang devant la primature pour demander notre dette qu'il ne reconnaîtra certainement pas mais qu'il paiera à coup sûr pour la paix. Mon œil !!!

hero008
Ce genre de discours ne peut etre tenu ke par un ivrogne. Dire que c'est le premier ministre de ma cote d'ivoire… puffff

200GIGA
Je dis combien on nous paye exactement et puis chacun va faire son calcul comme les mutins et les gratins?Je vous en prie répondez à ma QUESTION.

Menth
Le gouvernement paie des dettes qui n'existent pas pendant que mon peuple meurt de faim. Drôle de gouvernance

NEPHI
Peut-on payer une dette que l'on ne reconnait pas? Les fonctionnaires sont-ils informés qu'une trêve a été signée?

dramani
Hum !!! Je ne reconnais pas que je te dois mais je te rembourse quand... Puréeee! Une vraie calamité ce pouvoir.

baryond
Et sur qu'on parle encore de bonne gouvernance dans ce pays?Indice de sécurité a 1.1 avec les microbes qui agressent,les coupeurs de route,des gendarmes qui tirent su des civils sans sommation.......cest l'hôpital qui se doit de la charité ou alors ce n'est pas le même pays..

dramani
Payer des stocks d'arriérés des fonctionnaires sur 8 ans!!!??? Eeh ben, certains mourront avant même d'avoir perçu ce qu'on leur doit sans évidemment le reconnaître. Vous avez dit le meilleur économiste de tous les temps ! Piètre économiste capable de payer 12 millions à des mutins en 4 jours quand il à une arme pointée sur ces couilles maís pour les fonctionnaires, il faut 8 ans pour épurer la dette. N'importe quoi!

jyjysery
La paix n'a pas de prix et pour la maintenir, le premier ministre et le gouvernement prennent des décisions importantes pour soulager tous les fonctionnaires.Merci PM.

jyjysery
Le Gouvernement entend ainsi se donner les moyens de poursuivre l’amélioration des conditions de vie des populations ainsi que l’accélération de la réduction de la pauvreté en décidant de payer les arriérés des fonctionnaires. Ces actions sont à saluer.

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com